Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto 3 - San Marin: Alexis Masbou, à fond la forme

Dans Moto / Sport

Moto 3 - San Marin: Alexis Masbou, à fond la forme

Après une première partie de saison où il ne manquait les points qu'à une seule reprise, sur casse mécanique, qui l'empêcha de prendre le départ en Allemagne, Alexis Masbou reprenait le chemin des circuits avec la volonté de vendre chèrement sa peau après une pause estivale toute entière dévouée à l'entraînement.


Les résultats ne tardaient d'ailleurs pas à se faire sentir : d'abord douzième à Indianapolis, avec des chronos encourageants, sixième à Brno en étant le seul, jusqu'à ce jour, à avoir pu soutenir le rythme des KTM sur la distance d'une course et huitième à Silverstone après n'avoir manqué la cinquième place qu'en raison d'une erreur de pilotage dans le dernier tour.


Après ces belles performances, c'est en Italie, à Misano, sur le World Circuit Marco Simoncelli, que l'Albigeois vient de poser ses valises.


En 2012, suite à la vilaine blessure qui allait l'écarter des circuits jusqu'à la fin du championnat, le Grand Prix de Saint Marin avait été le premier rendez-vous qu'Alexis Masbou avait manqué.


C'est donc avec un certain retard sur ses adversaires que le Français abordera cette nouvelle étape du Championnat du Monde Moto3.


Pourtant, une fois de plus, c'est avec le couteau entre les dents et la volonté d'être le meilleur des autres, puisque les véloces KTM semblent toujours inarrêtables, qu'il montera dans l'arène.


En jeu, il y aura la très enviable première place des pilotes Honda au classement général, actuellement occupée par l'Australien Jack Miller, pilote du Team RTG, qui compte un point d'avance sur le Français.


Alexis Masbou: «Misano n'est pas ma piste préférée du calendrier mais j'apprécie énormément l'atmosphère qui y règne. Le public est formidable et l'engouement populaire pour notre sport l'est tout autant. La saison dernière, après m'être blessé lors des essais privés de Vallelunga, Misano avait été le premier Grand Prix où j'avais dû déclarer forfait. J'arrive donc en Italie sans avoir les repères que mes adversaires auront mais qu'à cela ne tienne, notre objectif restera le même : être le meilleur des autres. Nous restons sur une série de bons résultats et c'est donc en confiance que nous nous apprêtons à relever ce nouveau défi. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire