Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP: 16 pouces avant: enjeu et avis

Dans Moto / Sport

Moto GP: 16 pouces avant: enjeu et avis

La nouvelle réglementation du Moto GP vient d'ouvrir la voie à de nouveaux champs d'investigations, qui tentent de conjuguer au mieux les deux impératifs essentiels posés pour cette saison 2007 : la gestion des nouveaux moteurs de 800 cc et l'autonomie de ces machines au réservoir à présent limité à 21 litres.


Des premiers essais il ressort que le pilotage a changé et que les progrès ont déjà été tels que les motos sont d'ores et déjà au moins aussi rapides que les anciennes 990 gorgées de puissance. Avec un écueil, des passages en courbe plus rapides, et donc plus dangereux pour des pilotes que la FIM a pourtant voulu préserver. Par ailleurs, ces 800 sont très physiques, alors qu'on les attendait plus dociles.


Moto GP: 16 pouces avant: enjeu et avis


Cette conjoncture a exacerbé le souci du détail, chauffé les matières grises. Michelin a ainsi présenté une monte avant en 16 pouces qui fait débat puisque Bridgestone a d'ores et déjà annoncé qu'il n'emboîterait pas la démarche du bibendum dans ce domaine sensible des gommes. Mais qu'en pensent les pilotes ?


Hayden, Champion du Monde, s'est fait sa conviction au travers de sa discipline de travail. Le HRC a choisi les 16 pouces, il s'est engouffré dans la brèche et pense que c'est l'avenir. Pedrosa est encore hésitant. Côté Yamaha, ce sera aussi du 16 pouces, que l'on essaie même à l'arrière. Les clients Bridgestone sont partagés, même si eux, n'auront pas le choix. Capirossi aurait préféré cette taille à ses 16,5 pouces, Barros non, alors que Melandri est sibyllin : il se plaint d'un avant paresseux voire lourd.


Moto GP: 16 pouces avant: enjeu et avis


Or, justement, le 16 pouces, s'il n'a rien d'une panacée, offre une vivacité supérieure dans les changements d'angle. Des manœuvres qui seront plus rapides, physiques et incontournables avec les 800 offrant des passages de virages météoriques. Sur la distance d'un Grand Prix, suivant le type de tracé, c'est bien le genre de détail qui peut faire la différence.


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Pourquoi ne pas ecouter les pilotes ? :non: Paul

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire