Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP 2008: L'avenir de Michelin est-il menacé ?

Dans Moto / Sport

Moto GP 2008: L'avenir de Michelin est-il menacé ?

La question aurait relevé de la science fiction il n'y a même pas un an. Et pourtant l'interrogation est bien aujourd'hui d'une brûlante actualité. Il aura suffi d'une seule saison pour faire fondre une crédibilité et une réputation bâties sur des saisons de compétition au plus haut niveau.


Il faut dire qu'avec seulement quatre victoires en treize courses d'une saison dominée par son principal rival Bridgestone, Michelin n'a pas fait dans la décadence. Mais plutôt dans l'effondrement.


Jean Philippe Weber, d'ailleurs, ne s'en cache guère : « Nous avons tout simplement moins travaillé que nos concurrents. » Le cacique est donc devenu benêt en une saison, se reposant sur ses lauriers et ses certitudes. Voire, a même fait preuve de prétention en acceptant une nouvelle réglementation sans en imaginer les conséquences immédiates sur son avenir.


Moto GP 2008: L'avenir de Michelin est-il menacé ?


Car on en est là. Au rythme où vont les choses et à entendre certains pilotes de pointe, le bibendum pourrait vite se retrouver sans aucune équipe officielle comme partenaire. Yamaha goûte très peu le passage à vide des Auvergnats alors que Pedrosa met quasiment comme condition de son renouvellement avec Honda le changement de manufacturier.


Si un tel cataclysme survenait, Michelin envisagerait sérieusement son retrait pur et simple. Les prochaines courses vont donc s'avérer cruciales à ce niveau. Les choses tournent décidément très vite dans le milieu.


Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

COMME DEPUNIET   MAUVAIS!!!!!!!      

Par Anonyme

Aurait  il décroché difinitivement par rapport a bridgestone???

Par Anonyme

J'ai qu'un mot a dire, Ridicule... Michelin a merder c'est vrai, mais ca me dégoute de voir comment ca se passe pour eux, tout le monde retourne leur vestes en un éclair, pitoyable...

Par Anonyme

Buongiorno:tourne:  D'accord avec le post anonyme du 07/09 à 22h23. On en oublie les pilotes et les motos !!!      Vu comme ça, Michelin deviendrait le "parfait" coupable de la déroute japonaise notamment.          A mon sens, probablement que Michelin n'a pas fait ce qu'il aurait dü faire, mais ça n'explique pas totalement la bérénisa générale de ce championnat.    Si l'esprit de compétition de Michelin n'a pas évolué depuis la saison dernière malgré un changement de cylindrée, que dire de celui de Yamaha. Depuis qu'ils ont Rossi, ce dernier a toujours compensé les deficiences notoires de cette machine (si Yamaha savait faire des moteurs, ça se saurait :oui:). Que dire de celui de Honda, qui a été l'instigateur des 800 cc pour y mettre son pseudo prodige nain Pedrosa qui n'a pas convaincu du tout. :ptdr:Au global, je dirai qu'à force de prendre les autres, les petits, pour des truffes, il y a une morale. Un peu de risque en choisissant un pilote vite  mais qui chutait, un gros travail pour affirmer Bridgestone comme  un manufacturier majeur en MotoGP et puis Ducati, avec sa passion démesurée:fleur:, c'était ça l'alchimie de cette saison 2007. Il fallait rompre les schémas redondants des saisons passées. Ouf, un peu de fraîcheur !!!:miam: Comme dit dans plusieurs posts antérieurs : ne jamais sous-estimer l'adversaire !!!:coolfuck:

Par Anonyme

pas facile de developper avec "les motos les moins puissantes" du paddock. bridgestone a travaillé tres dur avec ducati, leur premier team reelement competitif a l'epoque et ca porte ses fruits sans compter sur les suz et kawa qui sont tres bien. michelin doit rester pour le sport et qu'il revienne au plus vite au meilleur niveau.

Par Anonyme

Comme cela a été dit auparavant, sur la remise en question du reglement, si Rossi et Pedrosa gagnait toutes les courses personne n'en parlerai, tout irait bien. Ils ont sous estimés la concurrence voila tout. Que dire de Rossi qui me déçoit de plus en plus, resigner chez yam alors qu'ils lui font perdre saison aprés saison alors qu'il s'acharne sur Michelin qu'il lui a apporté tant. Sur sport bike on lui avait demandé ce qu'il choisirai entre des meilleurs pneus et un meilleur moteur et il avait dit un moteur. Ce qui est normal vu ce que Yamaha lui fourni, le plus mauvais et le moins fiable... Mais comme a dit 1098S, si Yamaha savait......

Par Anonyme

au niveau moteur de la yamaha a misano ii etait a trois kilometres heures de celui de la ducati .pas mal pour un moteur rate

Par Anonyme

C est normal aussi , la ligne droite doit faire environ 24 metres ! :ange:

Par Anonyme

Oué et il a coulé une bielle au bout de cinq tours, belle perf.... (C'est moi qui est posté le message de 7H26).

Par Anonyme

Buongiorno:tourne: OK Dominique, mais un "bon" moteur, ce n'est pas seulement de la vitesse, donc de la puissance brute:nanana:. C'est aussi et surtout sa capacité à extraire la moto des virages. A Brno, dans la montée après l'épingle, la Ducati avait de loin, la meilleure accélération. Le boulot fait sur l'électronique pour exploiter au plus tôt les perfs moteur (motricité) a été redoutable chez Magnetti Marelli. En observant l'ensemble de la saison, on ne peut plus dire que la Ducati est "seulement" la moto la plus rapide du plateau. Lorsqu'on regarde les intermédiaires sur tout un tas de circuits, elle est vite partout. Il serait de bon ton d'ailleurs que nos "chers" commentateurs d'Eurosport changent de disque ! :q

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire