Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP – 2015 : Aleix Espargaro s'attend à un dur labeur

Dans Moto / Sport

Moto GP – 2015 : Aleix Espargaro s'attend à un dur labeur

Cette saison 2015 de Moto GP sera marquée par l'arrivée de deux constructeurs sur la grille de départ. D'une part Aprilia qui a décidé de s'aguerrir directement au contact de la compétition, et, d'autre part, Suzuki, qui sort d'une année de test avant de se lancer dans le grand bain. Pour autant, cette expérience, si bénéfique qu'elle ait été, ne fera pas l'économie d'une année d'apprentissage. Un des pilotes de pointe de la GSXRR, Aleix Espargaro, en est conscient et se prépare à un dur labeur.


Le frère aîné de Pol est arrivé là où il a toujours rêvé d'être. Soit dans un box officiel. Mais il s'agit de Suzuki où tout reste à faire, et aux côtés d'un authentique espoir appelé Maverick Vinales. « Nous avons beaucoup à faire et je m'entraîne donc pour être prêt pour les tests » explique l'ancin pilote du team Forward Yamaha. « Ça ne va pas être facile et nous en sommes conscients parce que les premiers tests n'avaient pas été faciles l'an dernier. Nous connaissons parfaitement les problèmes que nous avons et la direction que nous devrons suivre pour les résoudre. Je sais qu'à Hamamatsu, au Japon, ils ont passé ces derniers mois à travailler très dur pour améliorer le moteur parce que nous avons besoin de plus de puissance et plus d'endurance. Je pense que nous aurons différentes choses à tester en Malaisie puis nous aurons les pièces les plus importantes pour le Qatar. »


Moto GP – 2015 : Aleix Espargaro s'attend à un dur labeur


Blessé à un genou lors d'un entraînement physique durant cette intersaison, Aleix Espargaro rassure sur son état de santé : « j'ai complètement récupéré mais ça ne fait que dix jours que j'ai repris l'entraînement et je vais peut-être être un peu juste en termes de condition physique pour le premier test. Nous avons cependant encore deux mois avant la première course et nous avons donc du temps devant nous. J'espère arriver au Qatar en pleine forme. Il est aussi important que je puisse travailler sur la moto autant que possible. » On rappellera que pour les premiers essais à Sepang qui commenceront le 4 février prochain, Randy De Puniet viendra en renfort des deux pilotes officiels.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire