Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP – 2015 : Aprilia fait ses premiers pas

Dans Moto / Sport

Moto GP – 2015 : Aprilia fait ses premiers pas

Aprilia a donc décidé de quitter son nid douillet du Superbike pour se lancer dans un épineux projet Moto GP. Noale a tout à refaire sur la base d'une RSV4 devenue ART et de plus en plus prototype. Lors des tests de Valence, un moteur à rappel de valves pneumatiques est apparu tandis qu'Alvaro Bautista prenait ses marques et que Marco Melandri reprenait pied dans le monde des Grands Prix. Le pari est immense mais la marque italienne a préféré se lancer directement dans la compétition plutôt que de faire un an de tests préalables. Une option choisie par Suzuki. Qui des deux atteindra les sommets avant l'autre ?


En attendant de connaître la réponse à cette question, Romano Albesiano, le directeur d'Aprilia Racing a fait un premier bilan des tours de roues à Valence : « Nous sommes satisfaits de ces premiers tests. C'était vraiment le début pour nous, avec toutes les inconnues que nous pouvions avoir et au final nous pouvons être confiants pour les prochaines étapes du développement. La nouvelle moto était tout de suite très équilibrée et le moteur à rappel pneumatique que nous avons essayé avec Hofmann l'a impressionné par ses performances et son comportement. Notre travail se poursuit maintenant à Noale, où nous allons préparer le prochain test qui aura lieu à Jerez avec toutes les données que nous avons collectées. »


Moto GP – 2015 : Aprilia fait ses premiers pas


Quant à Bautista, il a précisé : « Les résultats sont positifs mais nous savons que nous avons encore beaucoup de travail devant nous. Le moteur doit être amélioré mais nous testerons le nouveau rappel pneumatique à Jerez à la fin du mois. En ce qui concerne le châssis, nous n'avons pas touché aux suspensions et à la géométrie pour ce test. Nous commencerons à voir ça à Jerez lors de notre prochain test. »


Le mot de la fin revient au revenant Melandri : « Nous avons étrenné une moto qui était toute neuve et c'était une belle expérience ! J'ai aussi dû m'adapter à des pneus très différents de ceux que j'avais en Superbike. C'est pourquoi il était important de faire beaucoup de tours, d'accumuler des données et de trouver un feeling sur la moto. En ce qui me concerne, je suis satisfait parce que je commence à comprendre où il faut faire des modifications et comment les faire. La moto est différente de l'Aprilia que j'avais en WSBK, elle est bien née et elle répond bien aux modifications. Il y a encore beaucoup à faire et nos prochains tests à Jerez seront importants. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire