Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Allemagne D.2: Avec Lorenzo ça casse et ça passe

Dans Moto / Sport

Moto GP - Allemagne D.2: Avec Lorenzo ça casse et ça passe

D'habitude, les moteurs du Moto GP se cachent pour mourir, ainsi chez Suzuki, mais cet après-midi, avec Jorge Lorenzo, on a vu ce que cela pouvait donner en direct. Des flammes et un véritable chaos derrière à cause de l'huile vomit des entrailles passant ainsi de vie à trépas. Impressionnant, mais aussi inévitablement dangereux. Ben Spies et Randy De Puniet en ont fait la triste expérience :


« Depuis l'introduction du nouveau règlement pour les moteurs, tout le monde a l'impression que ces moteurs n'ont jamais de problème et honnêtement j'ai été surpris de ce qui est arrivé aujourd'hui, j'étais sur la ligne droite et je l'ai senti s'arrêter » raconte le pilote de la M1.


«Il a soudain fait très chaud et j'avais de l'huile sur le pied, j'ai donc dû me diriger vers le mur. Je suis vraiment désolé que Ben et Randy soient tombés, en particulier Randy qui est légèrement blessé. C'est une bonne nouvelle qu'il soit en mesure de courir demain


Reste que cette qualification s'est aussi soldée par une nouvelle position de pointe. Pas mal si l'on se souvient que 24h00 auparavant, il avait du mal à atteindre le top 5 : « Cette pole position a été très dure à avoir parce que Casey et Dani étaient très rapides. J'ai dû donner le maximum et vraiment bien piloter. J'ai dû attaquer au maximum et piloter vraiment bien. Bravo à mon team parce que nous avons beaucoup progressé depuis hier et je suis maintenant impatient de disputer la course. »


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Mouais... Yamaha a surtout fait le calcul : 8e gp, on peut utiliser un moteur à fond pour chasser la pole, quitte à le détruire, et repartir pour une serie de gp avec un moteur neuf... et au moins lorenzo a pu avoir la pole position pour le départ du gp.

Par Anonyme

 Yamaha, tu enlèves le pilote italien (Rossi), les freins italiens (Brembo), les pots italiens(termignoni) , le sponsor italien (Fiat) et j'en passe... et il te reste un espagnol et un moteur japonais qui pète le feu ;-)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire