Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Moto GP - Allemagne: Le torchon brûle entre NGM Forward et Suter-BMW

Dans Moto / Sport

Moto GP - Allemagne: Le torchon brûle entre NGM Forward et Suter-BMW

Le torchon brûle entre le team NGM Forward et Suter-BMW, au grand dam d'un Colin Edwards lassé de piloter une moto qui, selon ses dires « ressemble à un dragon en feu, fait du bruit, mais reste impossible à piloter. » Et tandis qu'au Qatar, lors de l'entame des hostilités, cette CRT causait la surprise en se classant douzième au général et meilleure de sa catégorie, à Assen, le week-end dernier, c'est une machine bien trop lente qui usait jusqu'à la corde la patience du Texan qui décidait d'arrêter les frais en rentrant au box bien avant la présentation du drapeau à damiers


De fait, ce n'est pas la Tornade Texane qui est sur la sellette et souffle le vent mauvais. C'est bien l'écurie qui a déclenché la tempête par le biais de son patron, Giovani Cuzari qui a lâché dans le paddock du Sachsenring : « Nous ne pouvons pas continuer en imposant ce genre de résultats à un pilote du calibre de Colin Edwards. J'attends de Suter et de BMW qu'ils me présentent un plan dé développement clair et précis dès ce week-end. J'aimerais aussi bénéficier d'évolutions pour le Mugello. »


Voilà des propos et des noms qui, cités en Germanie, ne laisseront pas indifférents en haut lieu. La Suter-BMW, pourtant, est historiquement l'une des toutes premières CRT qui a vu le jour. Même si BMW s'est désolidarisé de l'aventure, son trigramme y est associé et la marque regarde d'un oeil ce qui s'y passe. Quant à Bosch, il s'occupe d'une électronique très controversée. C'est bien elle qui est au centre de la discorde et l'enseigne n'est pas loin de subir une humiliation qui se concrétisera si les choses perdurent.


Car NGM Forward pense déjà sérieusement à un plan B qui prendra la forme d'un FTR Honda actuellement aligné par Gresini ou un ART sorti de Noale. Des solutions applicables pour Indianapolis. On notera, enfin, que la même écurie a déjà lâché ses cadres Suter en Moto 2 pour proposer à Alex de Angelis et Yuki Takahashi des cadres FTR.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ca part vraiment n'importe comment et dans tous les sens le Moto GP .......  voila des motos qui devaient montrer la vitrine de l'avenir du GP, et etre compétitives bien qu'un cran sous les protos, et à part les ART qui se partagent les première places, les autres sont carrément à la rue ..... :bah:      

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire