Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Aprilia CRT: Colin Edwards se réjouit de la performance de Randy De Puniet

Dans Moto / Sport

Moto GP - Aprilia CRT: Colin Edwards se réjouit de la performance de Randy De Puniet

Les performances réalisées par Randy De Puniet sur son Aprilia CRT continuent de faire jaser dans le paddock du Moto GP. Voir ainsi, sur le tracé de Jerez, une machine sortie d'un box usine du Superbike battre au chrono deux Ducati satellites au statut de prototype n'a pas plu à tout le monde. Au point que la passion a occulté le fait que cette performance était aussi due au talent du Français qui a complètement éclipsé son équipier doté de la même machine, alors que les autres CRT évoluaient totalement dans un autre espace-temps.


Et parmi elles, celle d'un autre habitué des Grands Prix, Colin Edwards, dont la prestation a été décevante. La Tornade texane n'a été qu'une brise légère en Espagne, rendant 1.4s à l'ART du tricolore. Une situation que l'Américain ne juge pas à l'aune du bien fondé ou non de la démarche d'Aprilia. « Qu'importe les règles et qu'importe ce qu'Aprilia a fait, ils ont réalisé un super boulot. Je ne vais pas leur enlever ça et ça ne me gêne pas plus que ça » annonce ainsi l'ancien de chez Tech3. Car pour lui, en effet, c'est de la piste que la réponse doit venir et c'est à Suter BMW de faire le boulot pour arriver au même niveau:


« L'intention de Carmelo Ezpeleta était que cette formule soit au plus près des prototypes et c'est à nous de travailler sur notre moto pour arriver à ce niveau. Pour l'instant, nous n'avons pas le même potentiel que Randy. Notre moto est encore comme une bête sauvage et nous devons travailler sur notre électronique et notre châssis qui reste rétif. L'Aprilia a l'air bien plus domicile et Randy peut accélérer très tôt tandis que son moteur le catapulte hors du virage. Et il peut tenir 41 tours comme ça tandis que je ne peux faire qu'un tour de la sorte en retenant ma respiration et en mettant mon cerveau de côté. »


« Mais c'est incroyable de le voir à ce niveau et juste derrière des motos qui ont demandé des millions et des millions en développement. » Et c'est justement l'élément qui va peser tant sur la considération d'Aprilia dans le paddock par ses pairs que sur les négociations d'un règlement 2013 qui veut réduire de manière drastique les budgets.


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

quel gars , il ose tout dire ! " ils  ont qu' à travailler chez BMW pour que leurs motos avancent......il en faudrait plus des comme lui.....c'est vrai aussi , il n'a rien à perdre lui . 

Par Anonyme

 ben y'a bien rossi qui dit pareil pour la ducati mais bon... Ducati n'ont toujours pas compris certaines choses alors... 

Par Anonyme

bravo randy avec un peu plus de chance tu vas enfin prouver qui tu es chapeau bas pour etre  devant des gars qyui ont des motos avec 30 km/h de différence 

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire