Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Aragon: Un nouveau challenge physique pour Randy De Puniet

Dans Moto / Sport

Moto GP - Aragon: Un nouveau challenge physique pour Randy De Puniet

Dix sept virages variés répartis sur un peu plus de cinq kilomètres et à aborder dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, voilà la physionomie d'un tracé d'Aragon inédit pour le monde des Grands Prix, et donc aussi pour Randy, notre seul représentant dans la catégorie. Le tricolore a eu du mal à finir le dernier rendez-vous, physiquement touché par une double fracture tibia-péroné effacée en quelques quatre semaines. Un exploit que le corps est en train de payer:


« J'étais vraiment à bout de forces après le GP de Saint-Marin, et j'ai sans doute payé l'addition de tous les efforts fournis pendant plusieurs semaines qui étaient de toute façon nécessaires pour pouvoir remonter sur la machine après ma facture » reconnaît d'ailleurs le pilote Honda LCR par ailleurs lorgné par l'usine Suzuki. « Mais il est temps maintenant de repartir sur de bonnes bases en évitant de trop se dépenser inutilement. On va donc reprendre notre travail de mise au point, de réglages et de roulage en condition de course pour atteindre notre objectif qui est d'accrocher la place de premier pilote privé au championnat. »


« Je dois avouer que je suis assez impatient de commencer à rouler ici sur le Motorland Aragón. J'avais bouclé quelques tours en juin en appréciant vraiment le tracé, et je pense sincèrement que ça peut être une étape enrichissante pour les pilotes, les techniciens et le monde des Grands Prix en général. La piste alterne assez bien justement les courbes lentes, rapides qui conviennent la plupart du temps à mon style de pilotage. »


Portfolio (5 photos)

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Avec la forme de Spies en ce moment, ça va pas etre facile d'etre le premier privé Go Randy      :bien:

Par Anonyme

Faut arrêter, Spies n'est pas un privé... Son salaire est payé par Yamaha, ses motos aussi ! Moi j'appelle ça un pilote d'usine, quand bien même ladite usine est forcée par le règlement de caser son pilote dans un team satellite. Même Simoncelli est dans un cas particulier : ses motos sont des RCV-W (voir la prise d'air caractéristique) mais je ne sais pas si son salaire est payé par HRC ou par Gresini... Les seuls vrais privés ce sont Melandri, Randy et Aoyama chez Honda, Edwards chez Yamaha, et Kallio et Espargaro chez Ducati. Tous les autres sont pilotes d'usine.

Par Anonyme

Mais s'il y parvient, son mérite n'en sera que plus grand ! Ca va pas être facile après cette blessure mais je lui souhaite d'y arriver il le mérite !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire