Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Bridgestone: L'erreur était juste à Laguna Seca

Dans Moto / Sport

Moto GP - Bridgestone: L'erreur était juste à Laguna Seca

Il a été beaucoup question des pneus Bridgestone tout au long du week-end de Laguna Seca, surtout après les deux monumentales chutes de Lorenzo et de Stoner qui ont tous deux blâmés leurs gommes refroidies trop vite, du moins d'un seul côté, rendant de fait le pilotage sur le tracé californien pour le moins hasardeux. Un jeu de la roulette russe revue et corrigée qui n'a pas été au goût d'un Valentino Rossi qui a apporté son coup de griffe au débat, alors que chez le manufacturier devenu unique, on sait faire des galettes asymètriques, déjà utilisées notamment à Barcelone.


Chez les Japonais, on accuse le coup, mais on se défend aussi, le responsable du développement Tohru Ubukata commençant d'abord son bilan américain de cette manière: « Nous avons amené des pneus avec une seule gomme à Laguna parce que nous pensions qu'il conviendrait aux conditions. Nos prédictions concernant les températures étaient correctes, et la différence entre les épaules droite et gauche a été similaire à celle que nous avions au Mugello et à Assen, où nous avions utilisé le même type de pneu. »


Moto GP - Bridgestone: L'erreur était juste à Laguna Seca


« Je soutiens notre choix de pneus pour ce week-end, mais nous devons évidemment analyser les données collectées au cours du week-end afin de poursuivre le développement et envisager des pneus asymétriques pour Laguna l'an prochain. » L'erreur était donc juste et elle trouve sa source dans la topograhie du circuit:


« Les pneus génèrent naturellement de l'adhérence lorsqu'on met suffisamment de poids dessus, mais dans les virages trois et dix en particulier, les pilotes avaient plus de mal à mettre du poids sur le pneu arrière parce que ce sont des virages descendant, et le poids est donc transféré sur l'avant de la moto, ce qui diminue l'adhérence à l'arrière."


« Il y a moins de virages à droite à Laguna et l'épaule droite du pneu est moins sollicitée. Aussi, l'épaule droite refroidit entre les différents virages à droite, d'autant plus que la température ambiante était assez basse. » Stoner et Lorenzo mis à part, Vermeulen, Capirossi, Toseland, Edwards, Gibernau, Melandri, Dovizioso, Elias et Talmacsi s'y sont mis au moins une fois lors de ce meeting.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire