Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP: Cal Crutchlow vaut le détour à la fois sur la piste et en conférence de presse

Dans Moto / Sport

Moto GP: Cal Crutchlow vaut le détour à la fois sur la piste et en conférence de presse

Cal Crutchlow, cette saison, prend une nouvelle dimension. Non seulement il se montre véloce, mais aussi il s'affirme régulier, au point de compter à ce stade de l'année déjà pas moins de trois podiums. Last but not least pour le Britannique, il a signé sa première position de pointe dans la catégorie reine lors du dernier rendez-vous d'Assen. Néanmoins pour combler totalement son patron Hervé Poncharal, il lui manque cette attaque dès les premiers mètres de course. La faute à un manque de sensation avec le réservoir de sa M1 plein. Un écueil qui lui interdit, pour l'instant, de prétendre à autre chose qu'une troisième position sous le drapeau à damiers, dans le meilleur des cas.


Ceci dit, porté par cet élan, le champion du monde Supersport montre au paddock qu'il n'est pas dénué d'humour. Au Pays-Bas, il a charrié son ancien équipier Dovizioso en lui montrant sa botte en piste, lui rappelant qu'il venait de subir une pénalité pou avoir latté la moto de Barbera à l'issue de la première phase des qualifications. Et lors de la conférence de presse d'après Grand Prix, il est revenu sur son duel avec Marquez, en mentionnant particulièrement l'instant où il avait heurté sa roue arrière au moment de freiner au bout de la ligne droite des stands :


« C'est totalement de sa faute ! » a-t-il expliqué goguenard. « Mon intention n'a jamais été de le dépasser. Je voulais juste freiner comme d'habitude mais j'ai vu que Marc avait un problème avec son bras. Sa main est longtemps restée sur le frein et je ne crois pas qu'il s'est rendu compte qu'il se ralentissait autant. » Puis il a ajouté : « Je voulais qu'il voit à la télévision ce qu'il fait subir à Dani à chaque course ! »


De son côté, Marc Marquez a commenté : « J'ai freiné fort et lorsque j'ai senti qu'il me touchait, je me suis dit, Oh ! C'est que Cal attaque ! C'était bien non ? Cela fait partie de la course. Normalement, c'est moi qui attaque, pour le coup je défendais. »


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ca fait plaisir de voir des attaques de Crutchlow et Marquez          :bien:     c'est pas toujours propre, ça permet pas toujours le dépassement, mais quesque ça anime les courses       :D          etn en plus, top communication après la course, pas de prise de tete, ça fait partie de la course, point barre, bravo messieurs

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire