Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Capirossi: Quitter la galère Suzuki est devenu sa priorité

Dans Moto / Sport

Moto GP - Capirossi: Quitter la galère Suzuki est devenu sa priorité

Le divorce semble déjà consommé au sein des bleus de Suzuki. Une couleur, qui, décidément, est comme frappée de malédiction dans le monde sportif. Lors du Grand Prix de Grande Bretagne, le calvaire et le chemin de croix qu'a de nouveau subi le vétéran Loris Capirossi ont sans doute été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Engluer au fond du classement, Capi a aussi peu apprécié les commentaires de son boss Paul Denning lors de la conférence de presse d'avant les hostilités, qui mettaient à une bonne place le niveau de ses pilotes dans la hiérarchie des soucis rencontrés par Hamamatsu dans le paddock de la Dorna.


Du coup, on a vu à Silverstone un Carlo Pernat particulièrement actif. Aux liens tissés avec Ducati Pramac se sont ajoutés des contacts avec LCR pour une seconde machine aux côtés de Randy, des évocations du bon vieux temps passé avec Gresini, mais aussi et surtout une visite chez Tech3. Hervé Poncharal a reconnu l'entrevue et le Français est à la recherche d'une solution de remplacement à un Colin Edwards qui va faire l'intérim de Valentino Rossi dès Barcelone.


Ceci dit, Capirex chez Tech3, c'est aussi un Loris dans les murs pour 2011. Ce qui posent de nombreuses questions, et d'abord celle-ci : Quid de Suzuki si Capirossi part en claquant la porte de la sorte ? Les deux parties sont liées par un contrat qui va devoir être cassé ce qui signifie indemnités. Que Tech3 n'a nullement les moyens d'honorer, tandis que l'on voit mal Yamaha défendre financièrement la cause.


Par ailleurs, côté image de l'affaire, le quatrième constructeur engagé parmi l'élite risque de payer les pots cassés, ce qui pourrait ouvrir une crise et créer l'excuse du départ. Une perspective qui fait frémir Carmelo Ezpeleta. Pour rappel, ce week-end, seulement quinze motos ont tourné le dimanche.


Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Qu'il aille à la retraite! Place aux jeunes!

Par Anonyme

Mais bien sur place aux jeunes comme tu dis. Heureusement qu'il y a un jeune dans le team, euh... comment il s'apelle déjà?  ah oui ;;;Bautista, et il est ou ar rapport à Loris?

Par Anonyme

j'aimerai bien le voir sur une autre machine histoire de voir ce qu'il vaut encore

Par Anonyme

le v quatre de susuki est à chier en performance , les résultats de tous les pilotes qui l'ont utilisés en est la preuve ; remettre les compétences  et la performance de Loris prouvent le niveau de compétance de la direction du team...... 

Par Anonyme

Je suis désolé mais à l'époque d'hopkins, il n'étaient pas si ridicule que ça les suz.

Par Anonyme

Boh,de toutes façons,si Suzuki se casse,les nouveaux(Européens) qui se servent si bien de l'expérience...des autres, vont arriver. En effet,on est déjà en train de changer les règles du jeux pour favoriser les nouveaux arrivants(B.M.W et Aprillia). Pour ne pas que ces deux marques doivent sortir un nouveau moteur,on va revenir à 1000cc.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire