Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP : Carmelo Ezpeleta retoque Suzuki

Dans Moto / Sport

Moto GP : Carmelo Ezpeleta retoque Suzuki

Le retour de Suzuki en Grand Prix sonne de plus en plus comme une Arlésienne. La moto tourne en essai pourtant, mais après avoir raté sa sortie, en laissant un amer souvenir à une Dorna à présent toute puissante, le blason d'Hamamatsu éprouve les plus grandes peines à organiser sa rentrée. Par ailleurs, dans une conjoncture économique toujours aléatoire que dispute une vision floue du prochain corpus réglementaire du Moto GP, rien ne pousse vraiment à l'implication franche et enthousiaste. Pour autant, tel un chat échaudé, Carmelo Ezpeleta veille aux grains et fixe les limites.


Ainsi, Suzuki a lancé un ballon d'essai à l'adresse de l'Espagnol au sujet d'un engagement pour une seule saison, celle de 2014. A l'issue de laquelle, le constructeur ferait un point de situation avant de de s'impliquer plus avant ou non. Une perspective que le patron des paddocks des Grands Prix et du Superbike s'est empressé de décourager. Si Suzuki veut remettre ses roues dans un box, ce sera pour une période de trois ans, au moins. Soit jusqu'en 2016, année où les engagements de Honda, Yamaha et Ducati seront à renégocier.


Et pour être bien clair sur le sujet Carmelo Ezpeleta a déclaré : « Suzuki souhaite revenir en 2014, mais ils devront s'impliquer pour une période minimum. Ils nous ont questionné sur la possibilité d'un retour pour un an, et nous leur avons répondu non. Nous avons un accord avec les autres constructeurs actuellement en lice et celui-ci est de cinq ans. Si Suzuki veut revenir ils doivent s'impliquer pour les saisons 2014, 2015 et 2016. Ceci afin d'être en harmonie avec les autres constructeurs. »


Les pontes de Suzuki avaient rencontré ceux de la Dorna à Brno en juillet dernier, sans que rien ne transpire de l'entrevue. Durant un court moment, Ben Spies avait approché Suzuki en vue d'un retour à ses premières amours avant que le pilote ne reconnaisse que cette voie ne lui garantissait pas de courir à court terme. Avec cette mise au point, le projet d'une future GSV-R, sans V4, prend à nouveau du plomb dans l'aile.


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

ils vont obéir en peignant une petite gsxr en bleu , qlqs réglages , qlqs pièces et voila une CRT de plus , un bon pilote sympa et rigolo à l attaque dessus et route .......

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire