Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Ducati: Gibernau à pied, son écurie ferme boutique !

Dans Moto / Sport

Moto GP - Ducati: Gibernau à pied, son écurie ferme boutique !

On aurait pu penser que la saison actuelle de Moto GP de Sete Gibernau se terminerait avant son terme par jet de l'éponge d'un pilote qui avait compris qu'il ne retrouverait jamais sa vélocité d'antan tandis que ses problèmes de santé liés à une clavicule décidément fragile comme du verre ne pouvaient que le persuader un peu plus que son temps était passé. Mais c'est finalement carrément sa jeune écurie, le Groupe Francisco Hernando qui, nuitamment, a mis la clé sous la porte et abandonné camions et Ducati GP9 sur le bord du chemin.


Il y a exactement un an, et alors que Ducati cherchait à résoudre une énigme Melandri qu'Hayden a ensuite démontré qu'elle n'était pas si extraordinaire que ça, que Sete Gibernau a fait son retour sur une machine de Borgo Panigale pour des essais. Des temps au tour sympathiques avaient persuadé les parties prenantes qu'il y avait matière à renouveau et la réflexion a suivi son cours jusque dans la famille Nieto. Plus forte que Martinez, celle-ci s'est trouvée un mécène suffisamment puissant, le groupe immobilier Hernando, pour se payer la dernière née de chez Ducati pour les Grands Prix et se lancer dans le grand bain.


Moto GP - Ducati: Gibernau à pied, son écurie ferme boutique !


Seulement voilà, la crise est là et même si la moto a, un moment, arboré les couleurs de la Guinée Equatoriale, c'était finalement pour mieux symboliser des investissements hasardeux par ailleurs commandés par une volonté désordonnée de se sortir du trou. Car en Espagne, la conjoncture a gelé tout le secteur de la construction immobilière tandis que les banques ont fermé les vannes.


Ce qui devait arriver s'est donc produit et l'aventure de Gibernau s'arrête là. Ducati se retrouve avec une GP9 sur les bras et la Dorna avec dix sept pilotes à mettre sur la grille du Sachsenring.


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Quand on sait que le groupe Hernando est un des plus gros groupes immobiliers d'Espagne, qu'on a lu des articles ou vu des reportages sur la vertigineuse déconfiteure de ce secteur d'activité outre-Pyrénées, et que de surcroît on trouve des infos sur les différentes affaitrres auxquelles est mêlé Francisco Hernando... on n'est pas surpris ! Gibernau a tenté le coup, mai squ'il se déclare "surpris" aujourd'hui ets un peu gros. Exemple : Francisco hernando doit 10 millions d'euros à saon enterprise : http://www.publico.es/dinero/234338/hernando/debe/millones/propia/empresa

Par Anonyme

et ben, 1 moto de moins encore! c'est de pire en pire

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire