Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Ducati: Pourquoi Andrea Dovizioso va tenter le coup

Dans Moto / Sport

Moto GP - Ducati: Pourquoi Andrea Dovizioso va tenter le coup

Andrea Dovizioso est attendu comme le prochain Italien à devoir se rendre dans le box Ducati en Moto GP. D'aucuns diront qu'après les expériences malheureuses de Marco Melandri et d'un certain Valentino Rossi, sans oublier la sortie sans considération d'un Loris Capirossi qui n'avait tout de même pas tant démérité que ça, s'enferrer ainsi chez les rouges relève de la mission suicide. Sans doute que la tâche ne relève pas de la promenade de santé, mais les moyens déployés par cette usine soutenue par un riche cigarettier et maintenant membre d'un puissant groupe attirent comme la lumière.


Au risque de se brûler ailes, l'emblème de Borgo Panigale est aussi le seul encore disponible pour jouir du sacro-saint statut de pilote d'usine. Tout ça réunit motive de prendre certains risques dans sa carrière, lorsque l'on n'ambitionne pas de faire fructifier, à deux saisons du retrait, un palmarès déjà riche de 105 victoires. Pour ne viser personne... Et à écouter le manager de Dovi, Simone Batistella, il semblerait bien que le gant sera bientôt relevé par l'actuel pilote Yamaha Tech3, ancien du HRC :


« Ducati a montré toute son implication et ils ont accompli des efforts conséquents pour améliorer la moto » constate le transalpin. « Ce n'est pas à moi d'évaluer ces efforts, mais les faits sont là. Cela signifie que la motivation est là et qu'elle ne pourra que se renforcer avec l'implication d'Audi. Alors je pense qu'un pilote qui croit en ses compétences et en son potentiel peut aller chez Ducati et y être compétitif. Ce que Andrea a dit sur la Ducati par le passé est que ce n'est pas la moto à avoir pour gagner. Mais elle peut ramener des résultats. Un pilote de son niveau n'aura pas de problème pour grimper sur la Ducati. »


« Vous devez bénéficier d'un soutient de tous les instants et d'une implication technique permanente. Dans le Moto GP actuel, vous devez avoir une usine qui croit en un pilote qui va construire la moto autour de lui. » Là a été la question pendant deux saisons avec le « Doctor ». Alors en quoi Dovi pourrait-il être le chainon manquant à Ducati depuis le départ de Casey Stoner ? « Honda était nulle part en 2007 » développe Batistella. « En 2008 aussi. Tous les six mois, ils ont changé la moto et cinq ans plus tard, ils ont la meilleure moto avec les meilleurs pilotes. Si vous avez le potentiel technique, et Ducati l'a, ainsi que le budget nécessaire, vous pouvez y arriver. Je ne sais pas si vous pouvez gagner un championnat, mais vous pouvez progresser. Et je ne vois pas pourquoi Ducati n'y arriverait pas. »


« Ils ont acquis nombre de données ces derniers dix huit mois et même si les résultats n'ont pas été au rendez-vous, ils ont acquis de l'expérience. Par le passé, ils ont gagné avec Casey et ils ont compris leurs limites. Peut être que le talent de Casey effaçait les limites de la moto. Ducati a la confiance d'Audi et s'ils continuent de travailler, ils aboutiront. » Et puis réussir chez une marque italienne en tant qu'Italien à la suite d'un illustre compatriote qui a échoué, c'est aussi l'opportunité d'entrer dans l'histoire sans passer par la case palmarès de légende.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Sans oublié que les machines officielles chez Honda et Yamaha sont pris pour 2013 & 2014 ! Donc si Dovi ne va pas chez Ducati l'année prochaine, il devra poireauté deux ans pour peut-être devenir un pilote "usine" !!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire