Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Espagne: De Stoner à Simoncelli les commissaires de piste sont dans le collimateur

Dans Moto / Sport

Moto GP - Espagne: De Stoner à Simoncelli les commissaires de piste sont dans le collimateur

Depuis l'arrivée d'un Grand Prix d'Espagne au cours duquel ils ont beaucoup oeuvré, ils sont dans la ligne de mire de certains protagonistes qui ont pourtant eu besoin de leurs services durant cette course de folie. Les commissaires de piste de Jerez ne se sont en effet pas faits que des amis, ou du moins sont-ils soupçonnés, par quelques acteurs du paddock du Moto GP, d'en compter quelques uns au point de les privilégier lorsqu'il s'agît de les remettre en selle.


La polémique a éclaté dans le stand du HRCLivio Suppo, a relevé l'empressement des hommes du bord de piste à s'affairer autour de la Ducati de Valentino Rossi, sans vraiment s'attarder sur la Honda d'un Stoner qui venait de se faire sortir par le premier cité. Une scène qui a exaspéré l'ex-homme de Borgo Panigale devenu un brillant servant de la cause de Tokyo: «Quelqu'un devra donner des explications sur le comportement des employés de bord de piste ! Nous devons éclaircir cet incident » a ainsi maugréé Livio Suppo. Mais il n'a pas été le seul à regretter l'intervention des officiels.


Marco Simoncelli est également assez déçu de leur travail. Leader de la course, il est parti à la faute. Mais il n'a pu repartir: « Je suis très déçu. Ma plus grande amertume c'est de ne pas avoir reçu la moindre aide de la part des commissaires, au contraire de d'autres pilotes. La moto était en bon état et, si j'étais repartir, j'aurais quand même pu disputer une bonne course. Je pense que tout cela n'est pas juste. » Voilà qui devient sérieux, et ce n'est certainement pas Casey Stoner qui va contredire le pensionnaire de Gresini:


« C'est une chose que les adversaires de Valentino ont appris à gérer » annonce l'Australien. « C'est complètement injuste, mais cela m'était arrivé par le passé lors de chutes. Il y a eu des personnes qui ont sorti ma moto de la piste alors qu'elle était encore parfaite et que j'aurais pu reprendre la course. J'ai dû me battre avec des commissaires pour qu'ils essayent de me faire repartir. »


Commentaires (47)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

et on s'en va enculer les mouches, il ne faut vraiment  pas toucher a stoner le protegé!

Par Anonyme

eh pov con le protegé dans l'histoire c'est rossi et tous les autres font ce' qu'ils peuvent. vous avez remarqué que rossi est 'un des rare à repartir à chaque fois quand il est au dessus de ses pompes et qu'il de gaufre ... et la c'est quand meme flagrant comme attitude de la part des commisaires espingoins ... quelle honte !!!

Par Anonyme

Moi je pense surtout qu'ils n'ont pas fait repartir Stoner car ils savent  que c'est  une grosse menace pour les pilotes espagnoles. De toute façon entre l'image d'un Lorenzo qui trouve pas de sponsor et les commissaires qui favorise leurs pilotes... le sport espagnole est pas mauvais mais avec un gros coup de pousse quand même, mauvais joueurs les espingoins???

Par Anonyme

Le principe même des adeptes de la théorie du complot c'est que toute explication contraire fait elle-même partie du complot ! Donc Rossi s'est allié avec les espagnols pour que les commissaires de course soient payés pour ne pas relever les motos des autres ! Je suis curieux de savoir ce que Rossi a à voir avec Kadhafi et quelle est sa responsabilité dans le tsunami japonais...

Par Anonyme

et voilà tout est dit... Aux haineux du 46, oui Il a causé la chute de Stoner mais pas l'abandon ils pouvaient repartir tout les deux c'est les connards du staff de la piste qui ont merdé... Ils ont, apparrement, aussi gaché la couz de Rdp et Simoncelli

Par Anonyme

Si vous regardez tout simplement les images vous verrez que  les commissaires se sont d'abord portés sur celui qui était coincé par terre (Rossi) alors que Stoner s'est tout de suite relevé. C'est d'une logique implaccable, le contraire aurait été scandaleux. Après on voit bien qu'il y a eu confusion et en aucun ca volonté de favoriser l'un où l'autre, c'est ridicule. Le reste des propos impliquant les commissaires de pistes dans des schémas tactiques pour favoriser tel où tel pilote relèvent de la pure parano, même si ces propos viennent des pilotes eux-mêmes. Cela ne peut résulter que de la frustration  de l'abandon mais rien d'autres........Ces polémiques sont inutiles et feront pfffffffff, l'essentiel étant que aucun des pilotes ne se soient blessés.

Par Anonyme

Oui enfin même si rossi était en dessous ça leur coutait quoi que UN, au moins UN commissaire aide Stoner... ils étaient bien assez pour pouvoir aider les deux... Quand à Simoncelli il s'est retrouvé bien seul pour la relever sa moto il suffit de regarder les vidéos pour s'en rendre compte!!

Par Anonyme

D'accord avec vous mais les responsables sont les comissaires,rossi n'y est pour rien dans ce qui s'est passé apres la chute

Par Anonyme

Si il crois faire mieux le Suppo, il a qu'a allez lui aussi faire le commisaire de piste BENEVOLE. Et oui, c'est pas des "employés" autant que je sache! Sauf que, au lieu, de passer leur temps le cul bien a l'abri des stands, les commissaires prennent des risques au milieu des bécanes qui déboulent à 250, se mouillent la gueule toute la journée...  En France, c'est limite si on leur filent quelques chose à bouffer de convenable sur certaine courses.... Et les formations sont plus que sommaire (ben ouai, y'a pas d'argent dans le sport auto/moto....). Si y'en a qui se croivent plus malin ou dégourdi ici, tout les circuit recrutent, vous serez les bienvenue!

Par Anonyme

Sur ma bécane y'a un truc génial : c'est un bouton que quand j'appuie dessus hop le moteur il démarre quand le contact est mis ! Génial je vous dis, même pas besoin de pousser pour que ça démarre ! Que le HRC avec sa technique de pointe japonaise avant gardiste mette la même chose sur leur truc à roulettes à ouatmille euros pour ses divas au coeur sensible. Ils ont de la marge question poids/perfs aux vues des résultats sur le sec. Foutez leur la paix aux commissaires : le boulot qu'ils torchent pour la sécurité de TOUS les pilotes est pas cher payé. Et question reconnaissance... L'année prochaine le HRC a pas intérêt à se gauffrer à jerez !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire