Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP: Etats Unis: Les explications de Michelin.

Dans Moto / Sport

Moto GP: Etats Unis: Les explications de Michelin.

Après un week-end passé idyllique qui avait été interprété par beaucoup de partenaires du Bibendum comme un retour au sommet définitif dans cette saison folle, le rendez-vous américain a laissé comme un goût de cendre dans la gorge des fidèles au blason Michelin. Car la prestation du concurrent nippon a tourné à la démonstration. Une situation que Jean Philippe Weber, chef de la compétition des Clermontois, explique ainsi :


"Cela a été une course très difficile pour nous, bien plus que celle du week-end dernier. La course a été plus rapide de plus de 40 secondes en comparaison avec le GP des Etats-Unis de l'année dernière, en raison du nouveau revêtement très agressif sur les gommes, qui n'a pas permis à nos pilotes d'obtenir la performance qu'ils souhaitaient de leurs pneumatiques. »


Moto GP: Etats Unis: Les explications de Michelin.


« La course de la semaine dernière au Sachsenring a engendré plus de contraintes et de température dans les enveloppes, mais il semble qu'ici la nouvelle surface a rapidement provoqué l'usure de nos gommes, et nous aurions donc dû employer des gommes plus dures. L'usure se situait principalement sur le bord des pneus, avec dans un premier temps un sous-virage de l'avant, jusqu'à ce que nos pilotes rencontrent des difficultés avec l'arrière en fin de course."


L'analyse préalable aurait été donc défaillante, le nouveau revêtement n'ayant pas été apprécié à sa juste valeur. Contrairement à Bridgestone et même à Dunlop. Revanche à Brno ?


Mots clés :

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

si rossi ne passe pas en bridge l an prochain j y comprends plus rien.................................

Par Anonyme

tout ne s explique pas par les pneus c est trop facile

Par Anonyme

Michelin n'aime pas l'Amérique  Mais j'crois tout simplement qu'ils n'ont "plus la tête à ça" tout simplement . . . Ce ne sont que des excuses et autres baratins qu'ils nous ressortent à chaque fois que ça ne va pas . ..  Et c'est de plus en plus souvent !

Par Anonyme

alors la dominique,je pensais que tu connaisais mieux la course,que ca,ma foi chacun son opinion

Par Anonyme

Il est quand même malheureusement que l'issue d'une course se joue en fonction de l'état des pneus. Fort de ses nombreux titres, Michelin s'est reposé sur ses lauriers pensant que la concurrence était encore loin.......Bridgestone a travaillé d'arrache pied et on voit maintement le résultat. Tant que les différents intervenants (constucteurs, manufacturiers....) n'auront pas compris que la moto GP est un tissu de haute technologie qui nécessite sans cesse des améliorations, les pilotes auront des bonnes et des mauvaises suprises à l'issue des courses.  

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire