Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Etats-Unis: Pedrosa a passé la troisième

Dans Moto / Sport

Moto GP - Etats-Unis: Pedrosa a passé la troisième

En revenant du Grand Prix des Etats-Unis, Dani Pedrosa a vaincu le signe indien. Celui de ne pas être en mesure de remporter plus de deux victoires dans la saison depuis qu'il évolue dans la catégorie reine. Le voilà, à présent, à la tête de trois concrétisations, une première pour lui depuis 2006. Et l'Espagnol, pourtant d'habitude si réservé, ne boudait pas son plaisir, surtout que celle-là, il l'a enlevé sur un tracé avec lequel il avait un compte à régler depuis la saison dernière: « J'ai passé le cap des deux victoires Moto GP en une saison et j'en suis très heureux. Je suis aussi content parce que l'an dernier j'avais chuté alors que je pouvais gagner et je me suis donc rattrapé » déclarait le pilote HRC pour solde de tout compte.


Reste que si le chiffre a évolué, le style de cette réalisation a été fidèle à un scénario que le futur équipier de Stoner adore: s'enfuir en tête et imprimer un rythme suffisant pour rester intouchable. Mais sur un Brickyard surchauffé, cela n'a cependant pas été aussi facile: « Cela ressemblait beaucoup à une des journées les plus chaudes de Malaisie ou du Qatar en plein jour, dans les cinquante degrés » souligne le protégé de Puig. « J'ai dû opter pour les gommes les plus dures et c'était assez difficile de rester concentré une fois devant. J'étais vraiment fatigué à la fin de la course. Je ne sais pas pourquoi mais je n'ai pas pu bénéficier de l'eau de mon camel back. Ça ne marchait pas ! »


« Il y a eu pas mal de chutes. La piste est bosselée et sous cette température l'asphalte devient très glissant. Il fallait rester concentré car la Honda est agressive du fait de son moteur est puissant, mais plus difficile à gérer dans les virages. J'avais un bon rythme et bien que Spies était assez fort en première position, j'ai réussi à le rattraper et à le doubler. » Un dépassement imparable, en pleine charge, ce qui en dit long sur la santé de cette RC212V qui, en plus, est l'une des motos qui a tapé le moins dans son capital moteur décerné par le règlement.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bravo Pedroza; j'espère que ça va te donner faim et l'envie de te lancer sérieusement à la chasse au Lorenzo; tu as les moyens de battre encore et encore ce petit bonhomme prétentieux ! Et qui sait ? il reste quand même 7 courses...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire