Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP – Grand Prix d'Argentine : Bridgestone dans l'oeil du cyclone

Dans Moto / Sport

Moto GP – Grand Prix d'Argentine : Bridgestone dans l'oeil du cyclone

La vie d'un manufacturier unique en Moto GP est loin d'être une sinécure. Bridgestone en fait l'expérience à chaque saison. Mais ce qu'il y a d'inquiétant, c'est que les mauvaises surprises et les déceptions commencent à se répéter à chaque Grand Prix. Les critiques fusent et les réputations s'écornent. Une conjoncture qui ne pourra pas durer.


Lors du deuxième rendez-vous de l'année à Austin, Bridgestone s'était fait remarquer en annonçant le retour de ses pneus 2013 du fait de son impuissance à produire suffisamment de gommes 2014. Puis il y a eu le Grand Prix des Amériques où pas mal de pilotes ont vu leurs pneus avant ou arrière s'évanouir avant le drapeau à damiers. Dont Valentino Rossi. Les griefs ont fusé et pour toute réponse les Japonais ont déclaré qu'ils analyseraient la situation tout en précisant que pour eux, il n'y avait pas eu de problème. Les difficultés seraient donc à chercher du côté des pilotes et des écuries qui auraient mal réglé les motos.


Moto GP – Grand Prix d'Argentine : Bridgestone dans l'oeil du cyclone


Ce week-end, c'est l'Argentine avec un tout nouveau circuit. Une conjoncture vécue avec le nouvel asphalte de Phillip Island l'an dernier, qui avait obligé les pilotes à changer de motos avec des pneus neufs en pleine course. Une situation que personne ne veut revivre sur le site de Termas de Rio Hondo. De fait, Bridgestone a amené un nouveau pneu avant dur supplémentaire.


Bilan de la première journée ? Les pneus ont énormément souffert sur ce circuit à nettoyer de sa poussière et à gommer. Le HRC n'a que très peu tourné le matin alors que chez Yamaha on voit le pneu arrière ne même pas tenir dix tours. Chez les Open, c'est pire puisque ces motos n'ont pas droit au pneu dur arrière. Une inquiétude pour des troupes Ducati qui jurent déjà qu'elles ne pourront jamais finir la course. Réponse de Bridgestone ? Tout ça s'arrangera lorsque la piste s'améliorera. L'heure n'est donc pas à la remise en question. On attend la suite des événements.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Inadmissible de la part de Bridgestone .......  d'etre aussi incompétant à fournir des pneus adaptés aux conditions de la compétition, que ce soit en essais ou en course, et de mettre ainsi en jeu la vie des pilotes   !!!!!!!!!!       :non:     :blague:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire