Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP – Grand Prix des Pays-Bas : Baz deuxième Open

Dans Moto / Sport

Moto GP – Grand Prix des Pays-Bas : Baz deuxième Open

Les choses continuent de bien se passer pour un Loris Baz qui devient la terreur de la catégorie Open. Second au général à trois points de Barbera dans cette catégorie, il peut espérer en prendre les commandes au terme de ce Grand Prix des Pays-Bas commencé avec une bonne seizième place derrière son équipier Bradl. De quoi nourrir de saines ambitions, surtout si la pluie s'en mêle, car le tricolore a démontré durant sa carrière qu'il n'était pas maladroit sur piste humide.


Loris Baz : « L'après-midi s'est bien passée, expliquait Loris, après une matinée un peu compliquée. Nous avons eu des problèmes initiaux avec la moto, quand nous avons décidé de partir ce matin avec le basculeur de suspension que nous avions reçu pour le Grand Prix de Catalogne. Je n'avais pas avec un très bon feeling, donc nous avons voulu faire une comparaison cet après-midi en réessayant l'ancien basculeur que j'utilisais depuis le début de la saison. Ça a été beaucoup mieux et j'ai retrouvé confiance en la moto. En fait ce qui devait être la solution à notre problème était devenu le problème. »


« Il y a encore pas mal de choses à améliorer, mais je commence à me refaire plaisir donc c'est cool. Je vais essayer d'accrocher la meilleure place possible demain. J'étais onzième à quelques minutes de la fin et je n'ai pas pris trop de risques en fin de séance. C'est très serré ici, mais mon coéquipier va vite et il devrait y avoir moyen de jouer les premières places en Open ce week-end. »


« On ne peut pas changer la météo, donc ça ne sert à rien d'angoisser en la regardant. Moi j'essaie de rester neutre. Sur le sec, on sait qu'on a une moto qui va bien et qui peut nous permettre d'être devant en Open. Sur le mouillé, j'ai prouvé au cours de ma carrière que j'allais vite, et avec cette moto j'étais rapide quand on a roulé dans ces conditions. Il n'y a pas de souci, je prendrai ce qu'il y aura et ferai du mieux possible pour marquer le maximum de points en course. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire