Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Grande Bretagne: Colin a encore joué avec les nerfs d'Hervé Poncharal

Dans Moto / Sport

Moto GP - Grande Bretagne: Colin a encore joué avec les nerfs d'Hervé Poncharal

Comme au Mans et d'ailleurs comme à chaque fois cette saison que les conditions de piste ont été précaires, Colin Edwards aime jouer avec les nerfs de son employeur, Hervé Poncharal. Dans un premier temps, en effet, l'Américain semble comme arrêté, se laissant happer par le peloton et ce n'est que lorsqu'il touche le fond du classement qu'il se donne l'impulsion pour se lancer dans une remontée météorique.


Entre la satisfaction du beau résultat obtenu, une seconde place, et la frustration d'avoir raté une victoire que les temps au tour d'une Tornade Texane enfin réveillée rendaient si évidente, le boss de Tech3 prenait le parti du sourire, inévitable cependant lorsque l'on écoute les explications de son pilote:


« Je ne souhaite à personne une course pareille. Je ne pense pas avoir couru dans de pires conditions... ou peut-être quand il y avait de l'huile sur la piste ou quelque chose comme ça. A un moment donné, tout le monde est parti! Je me suis demandé ‘pourquoi sont-ils tous aussi pressés?” Tout semblait ok et j'étais stable, alors j'ai commencé à attaquer un peu plus et je me suis rendu compte que je doublais les autres rapidement. Je me suis dit soit que j'allais beaucoup trop vite pour ces conditions, soit qu'ils flippaient tous. Je pense que j'ai bien jugé l'état de la piste


Moto GP - Grande Bretagne: Colin a encore joué avec les nerfs d'Hervé Poncharal


« Cette course a été d'une intensité incroyable tout comme la performance de Colin » déclare Hervé Poncharal. « Les conditions de cette course ont été vraiment difficiles et je pense que Colin a pris la bonne décision en ne changeant pas pour la moto équipée en pluie. Il a magnifiquement piloté avec les slicks et ses temps au tour ont été impressionnants. A un moment donné il était de loin celui qui roulait le plus vite et la façon dont il a remonté le peloton a dû ravir le public anglais. »


« Je suis très heureux pour lui mais aussi pour toute l'équipe qui travaille si dur cette année. Colin est peut être le plus vieux des pilotes sur la grille, il a une fois encore démontré qu'il n'était pas nécessaire d'être jeune pour aller vite. Bien sûr, voir la victoire de si près est un peu frustrant, mais nous n'avons pas à bouder notre plaisir. »


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

une démonstration de plus qu'il n'a pas battu baylis pour rien c 'est quand meme un grand pilote avec maturité exemplaire... felicitation colin pour cette demonstratoin de pilotage

Par Anonyme

Colin un grand monsieur en plus un chic type. c'est excellent pour le moral de l'équipe Bon il aurait pu me faire plaisir et laisser la 2è place à Randy

Par Anonyme

J'espère vraiment qu'il sera encore là l'année prochaine Un des seuls pilotes a avoir du charisme et de la classe Colin même si tu ne seras jamais titré en GP tu es un Seigneur !!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire