Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Grande Bretagne: Dovizioso a ouvert son compteur

Dans Moto / Sport

Moto GP - Grande Bretagne: Dovizioso a ouvert son compteur

Avant la trêve estivale, c'est exactement le résultat dont il avait besoin. Après trois résultats vierges, dont deux chutes, Andrea Dovizioso devait justifier son statut d'officiel Honda, une position que certains lorgnent déjà, et non des moindres puisque le blason ailé ne fait aucun secret sur son ambition d'embaucher celui qui a été son grand rival en quart de litre, Jorge Lorenzo.


Il était donc essentiel que l'Italien ouvre aussi son compteur de victoires dans la catégorie reine, ce qui a été fait. Une performance d'autant plus remarquée que dans le même temps, Dani Pedrosa, qui commençait à l'envelopper de son ombre dans le box HRC, perdait pied dans ces conditions dantesques qui ont sévi au cours de ce dernier Grand Prix de Grande Bretagne organisé sur le tracé de Donington.


Moto GP - Grande Bretagne: Dovizioso a ouvert son compteur


« Cette course a été très difficile » avoue d'ailleurs Dovi. « Avec ces conditions, la température des pneus étaient trop basse, et les légères chutes de pluie durant toute la course était probablement ce qui pouvait arriver de pire pour piloter avec ce pneu. Nous ne pouvions pas non plus changer moto, alors ça a été très difficile à gérer. » Car en plus, il a dû naviguer à vue, une fois le Capitaine du vaisseau Moto GP tombé par dessus bord:


« C'était facile avant que Valentino ne chute, parce que je n'avais qu'à le suivre » avoue l'Italien. « Après ça j'ai dû davantage analyser la piste et je n'arrivais pas bien à voir quelles étaient les trajectoires les plus sèches. A la fin Randy et Colin pilotaient à 100% pour me rattraper, et c'était compliqué à gérer. Je crois que j'ai tellement attaqué dans les deux derniers tours qu'ils n'ont pas pris le risque d'essayer de revenir sur moi. »


Maintenant, le pilote Honda reste les pieds sur terre: « Aujourd'hui la situation n'était pas normale, alors nous devons encore comprendre comment utiliser tout le potentiel de notre machine. Nous avons encore des solutions à trouver. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire