Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Grande Bretagne: Rossi revient sur l'envahissement de la piste

Dans Moto / Sport

Moto GP - Grande Bretagne: Rossi revient sur l'envahissement de la piste

La chose avait été quelque peu passée sous silence, un silence cependant assourdissant tant, comme au Mugello il y a quelques saisons, une marée humaine a soudainement pris possession de la piste de Donington alors que l'arrivée du Grand Prix de Moto GP de Grande Bretagne venait à peine d'être jugée. Ce qui sous entend que le reste du peloton poursuivait, derrière les leaders, son combat, à pleine vitesse.


Une fois encore, la réussite a été du côté des spectateurs et des organisateurs, tout comme des pilotes pris au piège, puisque aucun blessé ni incident grave n'a été à déplorer. Mais pour Rossi, cette fois encore, a été une fois de trop:


« On va en parler en commission de sécurité pour éradiquer ce problème » a déclaré le septuple Champion du Monde en arrivant à Assen, qui sera le théâtre du Grand Prix des Pays Bas ce week end. « On a revécu le Mugello à ceci près que les gens ont eu un peu plus de jugeote en ne traversant pas la piste. »


Moto GP - Grande Bretagne: Rossi revient sur l'envahissement de la piste


« D'une part, les gens me tapaient le bras et sur le casque pour me féliciter mais avec la vitesse de la moto, c'était assez douloureux. D'autre part, Melandri qui est arrivé assez tard a été surpris tandis que Vermeulen n'est pas passé loin d'un spectateur sur la ligne d'arrivée à fond de quatre. On a eu de la chance. »


Les avertissements des speakers et les messages d'information sur les écrans n'y ont rien fait. Donington, à peine le drapeau à damiers tombé est devenu un parc public avec des bolides au milieu. Le genre d'événements qui encouragera encore plus les organisateurs à encager le public et à l'éloigner de l'événement. C'est bien connu, c'est toujours la majorité qui paye pour une minorité d'imbéciles.


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

"C'est bien connu, c'est toujours la majorité qui paye pour une minorité d'imbéciles." Tout est dit. J'ai vécu la même chose en cyclisme, où le publics'accumule de façon compacte seulement 10m après la ligne d'arrivée afin de voir le sprint....à 60km/h avec une surface de contact avec le sol pas plus grande qu'un timbre, forcément 10m ça suffit pas : boum dans ces idiots et plusieurs bléssés :/

Par Anonyme

c est le reflet de notre societe , tout se  complique à cause de quelques  uns de +en+ nombreux

Par Anonyme

J'ai les boules... Les passionnés de moto seraient-ils devenus aussi stupides que les supporters foot ?? J'espère pas, sinon nous sommes tombés bien bas.

Par Anonyme

@ Padawane : Toi aussi, tu généralises à cause d'une minorité.... On peut être motard ET supporter de Foot, tout en se comportant de manière adulte. Comme dans n'importe quel sport et dans n'importe quelle manifestation....  Que ce soit en Cyclotourisme ou en WRC ! C'est pareil !!! Comme tu l'as dit, c'est un public de passionés..... Et souvent, la passion l'emporte sur la raison (surtout associé à l'effet de masse). C'est plutôt au Services de Sécurité d'en faire plus pour la assurer la sécurité des pilotes et du public. N'oublie pas que c'est un circuit, donc une structure privée, qui a le DEVOIR d'empêcher ce phénomène. Alors avant de parler de stupidité......:nanana:

Par Anonyme

Pour Skip : Voilà exatement le genre de raisonnement qui mène très loin...Ta solution c'est quoi ? Force de l'ordre, responsabilité du circuit. Avec ce genre d'argument, faut pas s'étonner que la connerie se généralise. Pourquoi pas fumigène et balles en caoutchouc pour le premier avertissement, et balles réelles en suite... Sérieusemnt, le public est resposnable de ce qui lui arrive.On a aujourd'hui des tribunes de plus en plus loin, des grillages de plus en plus haut, ce n'est pas un hasard.  L'envahissement de la piste est devenu une coutume à pleins d'endroits. Comme il est impossible de "punir" les coupables, on invoque la responsabilité de l'organisateur, (qui va tout envoyer chier si on insiste trop) ou le manque d'efficacité du sevice d'ordre!!!!   La fameuse petite phrase parlant de la minorité qui emmerde la majorité, c'est vrai. Mais la seule solution reste de parquer les spectateurs afin d'assurer la sécurité de tous.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire