Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Honda: L'annonce LCR avec Randy, c'est pour aujourd'hui

Dans Moto / Sport

Moto GP - Honda: L'annonce LCR avec Randy, c'est pour aujourd'hui

Et l'annonce officielle arrivera même à midi, mais avec un peu d'avance et en exclusivité, Caradisiac.moto peut vous dire dès les premiers frimas matinaux que Randy De Puniet et Lucio Cecchinello, sous l'égide de Elf, vont renouveler leur collaboration en 2010. Par ailleurs, et ce n'est pas le moindre des éléments, notre seul Français engagé en Moto GP bénéficiera du « bon package », ainsi que le précise son entourage. Soit de la RC212V proche de la spécification usine, suivant la nouvelle politique d'ouverture à ses clients que Honda va mettre en oeuvre la saison prochaine.


Randy a débuté sa carrière dans des compétitions de scooter avant de rejoindre rapidement le monde de la moto dans les années 1990. Champion du France 125cc en 1997 et 1998, il a suivi son compatriote Arnaud Vincent dans le team Scrab pour participer au Championnat du Monde pour la première fois en 1999. En 2003, le natif de Maisons Laffitte décroche trois victoires avec Aprilia, et devient l'un des principaux prétendants au titre, déjà avec le team LCR, la saison suivante. Mais l'exercice reviendra à un certain Dani Pedrosa et Randy ne terminera que quatrième du championnat.


Moto GP - Honda: L'annonce LCR avec Randy, c'est pour aujourd'hui


En 2005, il rejoint Sebastian Porto dans le Team Repsol Aspar, toujours sur Aprilia d'usine. Malgré une victoire et trois podiums, il n'obtient que la huitième position au général, ce qui ne l'empêche pas de passer en Moto GP avec Kawasaki l'année suivante. Une saison qui le verra se qualifier en première ligne Catalunya, et monter sur le podium grâce à une seconde place au Motegi, au Japon.


En 2008, il quitte son statut de pilote d'usine pour retrouver Lucio Cecchinello et une Honda satellite. Une place de cinquième de la manche portugaise sera son meilleur résultat de la saison. Randy a remis ça cette année et se fait remarquer par une régularité qui lui a permis de monter sur son second podium en Grande Bretagne. En lice pour finir septième du présent championnat, il est donc d'ores et déjà assuré de sa troisième campagne avec la structure LCR.


Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Vous oubliez de dire qu'il s'est fait rincer en Cagiva Cup par un certain....Matthieu Lagrive....

Par Anonyme

"s'est fait rincer" : c'est nul d'employer des termes aussi péjoratifs pour essayer d'opposer deux pilotes français. Matt Lagrive a prouvé son talent en endurance, et a réussi quelques coups d'éclat en supersport mondial l'an dernier, pas besoin d'essayer de diminuer le talent de Randy pour mettre Matt en avant. Et puis rappelons quand même que c'était la toute première saison de course moto de Randy, à 15 ans, ce qui n'était pas le cas de Matt... Bref, réjouissons nous d'avoir de nombreux pilotes au plus haut niveau au lieu d'essayer de les comparer. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- L'oubli le plus flagrant c'est le nom d'Eric Mahé. Sans Mahé, Randy se faisait éjecter du team SCRAB 125 dès la mi-saison 2000, ce qui aurait sans doute considérablement handicapé sa carrière. C'est Mahé qui lui a trouvé ses guidons en 250 (Campetella, LCR, Aspar), puis le guidon Kawa MotoGP qui a fait beaucoup d'envieux, puis a réussi à le maintenir dans la catégorie reine depuis, ce qui n'est pas évident vu la liste des pilotes qui se sont fait virer. Voilà 10 ans que Mahé permet à Randy s'exprimer tout son talent, y compris en l'aidant à mettre au point ses machines et à peaufiner son pilotage, et qu'il gère sa carrière sur le plan financier. Bravo à Randy et à Eric, et bonne fin de saison maintenant, l'esprit libéré par ce renouvellement de contrat, avec une top moto qui plus est !

Par Anonyme

Belle et juste mise au point 10:54! Pas mieux.

Par Anonyme

IL N Y A QU'A COMPARER LES MOTARDS FRANCAIS ET LES ETRANGERS: EUX SOUTIENNENT TOUJOURS LEUS PILOTES ALORS QUE LES FRANCAIS NE SAVENT QUE BETEMENT CRITIQUER ET BAVER SUR LEURS CHAMPIONS, (SANS DOUTE DES AIGRIS ET DES JALOUX), CECI JOINT A LA GROSSIERTE DE LEURS PROPOS(voir plus haut, de nouveau). QUI PEUT IMAGINER LE MANAGER DE rANDY ASSEZ BETE POUR SORTIR CE QUE COUTE UNE SAISON SI SON UNIQUE PILOTE ACTUEL N 'AVAIT PAS LE NIVEAU? ET COMMENT SE FAIT IL QUE CE PILOTE EST RECONNU PARMI SES PAIRS COMME DANS LES 6 PLUS RAPIDES DU PLATEAU, ALORS MAINTENANT QU IL NE TOMBE PLUS? QUE PEUT ON BIEN LUI REPROCHER...SINON ETRE FRANCAIS?... C EST SUREMENT UN SIGNE DU NIVEAU DE NOS COMPATRIOTES SUR DEUX ROUES,DONT ON VOIT COURAMMENT SUR LA ROUTE LE NIVEAU, PLUS APTES A FAIRE BRULER LA GOMME EN LIGNE DROITE QU A PRENDRE CORRECTEMENT UNE COURBE, DES VRAIS POIREAUX, QUOI... BIEN TRISTE TOUT çA...  

Par Anonyme

Je suis d'accord avec toi Bruno, mais t'es pas obligé de crier :D

Par Anonyme

ne t'inquiette pas bruno,il n'y a que un ou deux casse couilles qui plombe randy sans cesse sur ce forum,tout les autres sont derriere lui,esperons qu'il fasse une belle saison 2010 avec une honda proche de la version usine

Par Anonyme

Les italiens descende pas mal leurs pilotes dans les médias , mais en contre partie le sport  motocycliste est une vrai culture ,la critique est constructive ,et c'est pour ça qu'ils sont  souvent dans le coup. En france les critiques sont dus à  la méconnaissance , c'est pas du tout constructif c'est même  du destructif.  En motogp comme dans beaucoup de domaine , la réussite est directement lié à la motivation  et  la confiance en soi . Quand Randy entend des echos de se que l'on dit dans son dos , ou bien qu'il perçoit le manque d'intérêt que suscite la moto pour les français, même si la motivation est là , la confiance n'est pas au rendez vous , et c'est sur ce point que  Randy commence à évoluer  cette saison.  

Par Anonyme

Petite precision qd meme pour le post de 10:54, Si Eric a bien aide Randy dans sa carriere, c qd meme tjrs Randy qui essore la poignee, alors mollo sur l'association de nom, de plus Eric n'a rien a voir avec le fait que Randy soit reste chez Scrab en 2000(verifie tes sources), il parle effectivement de pilotage avec Randy mais pas de technique encore moins de reglages(C son chef mecano qu'a du etre content en lisant ca ;oP).... Qd a sa periode Kawa, Eric n'a pas toujours ete du meilleur soutien psychologique(cf problem avec le team)... ceci dit effectivement Eric a bcp aide Randy.... bon aller c bon Eric on t'as reconnu... tu l'auras ta rallonge LOL!!!:fresh:

Par Anonyme

Actarus, je crains que ce soit toi qui manque d'infos. 1) En 2000, Jean-Claude Besse et Claude Michy en avaient marre des chutes de Randy et avaient décidé de le virer. Arnaud de Puniet en a parlé à Eric et c'est bien Eric, et personne d'autre, qui a pris les choses en mains, obtenu le soutien de Jacques Bolle, alors vice-président de la FFM, et forcé ainsi le team à garder Randy jusqu'à la fin de la saison. 2) Eric a toujours parlé de réglages avec Randy, plus en 250 bien entendu, où il a même été surnommé "il mago" par l'entourage de Toni Elias pour son travail de mise au point des châssis Aprilia, tant chez Campetella que chez LCR. Mais même en MotoGP, sans faire le boulot de Beefy, il aide Randy dans le dégrossissage de ses impressions de pilotage, et par ses observations de bord de piste, à mettre au point la moto. 3) les problèmes avec le team Kawa étaient plus du fait de ses dirigeants de l'époque, virés d'ailleurs les uns après les autres par Kawa finalement, que d'Eric. 4) non je ne suis pas Eric :). Juste un passionné qui sait reconnaître la juste part de chacun dans le succès d'un pilote ; bien sur rien ne serait possible si Randy n'était pas super doué, mais sans Eric Randy n'aurait sans doute pas pu exprimer son talent. C'est un binôme, super efficace et complémentaire, auquel il faut ajouter tous les team managers qui leur ont fait confiance, et tous les mécanos et chefs-mécanos qui ont donné le meilleur d'eux mêmes, comme Christian Boudinot en 250 par exemple, ou Christophe Bourguignon en MotoGP, pour que Randy ait la meilleure moto possible. En tout cas j'apprécie la politesse et l'humour de ton post, qualités rares ici.

Par Anonyme

et moi hier j'ai mangé une pomme, 3615 code ta vie rebrique on s'en tape

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire