Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Honda: Les Japonais font de Cristian Gabbarini leur égal

Dans Moto / Sport

Moto GP - Honda: Les Japonais font de Cristian Gabbarini leur égal

Avec le départ à la retraite de son pilote, on craignait beaucoup pour l'avenir du chef mécanicien de Casey Stoner dans le paddock du Moto GP. Et ce d'autant plus que le remplaçant de l'Australien, Marc Marquez, avait posé la condition d'être suivi par son homme lige dans les stands, Santi Hernandez. Approché pour un retour par le constructeur Ducati au sein duquel il a connu 23 victoires et un titre avec son poulain, il a néanmoins été retenu par la marque Honda avec laquelle il a partagé les 15 victoires conquises par un pilote titré en 2011 et qui a apporté les points pour permettre au blason ailé de se voir sacré parmi ses pairs cette saison. Une première depuis 2006.


Mieux, non seulement la présence de Cristian Gabbarini sera pérenne dans les murs du box du HRC, mais en plus, celle-ci prendra du volume. Non content de se retrouver comme le formateur désigné d'Hernandez sur la moto de Marquez, l'Italien a été adoubé par les Japonais en tant que lien entre l'usine et l'écurie. En somme, le voici superviseur technique, une première pour un Européen chez Honda : « Lorsque quelque chose sera testé au Japon, ils me diront les résultats. Le directeur technique du HRC, Kokubu-san, m'a demandé d'être l'interlocuteur de l'usine pour lui traduire le ressenti des pilotes afin d'essayer de donner des directions de développement »commente l'intéressé.


« Ce ne sera pas un travail facile et il est même intimidant car c'est la première fois que les Japonais autorisent un Européen à tenir ce poste. Mais j'espère que l'expérience acquise avec Casey ces six dernières années, y compris avec Ducati, permettra de produire la meilleure moto possible pour Marc. Une moto reste une moto et les problèmes sont pratiquement toujours les mêmes. » Une belle reconnaissance pour Gabbarini et de quoi donner des maux de tête à Alberto Puig, protecteur de Dani Pedrosa.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire