Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Inmotec: Le projet espagnol tourne

Dans Moto / Sport

Moto GP - Inmotec: Le projet espagnol tourne

Les Français auraient peut être pu avoir le Gil Motorsport mais l'intention n'a jamais dépassé le stade des discussions. Les Italiens ont leur projet FB Corse qui prend cependant le malin plaisir de s'éloigner à chaque fois qu'on semble pouvoir le toucher, puisque sa présentation qui devait avoir lieu demain 21 janvier a été repoussée. Les Espagnols, eux, ont Inmotec. Et apparemment, c'est bien le projet ficelé pour le Moto GP le plus concret puisque dans une vidéo, les voisins des Pyrénées ont tenu à faire savoir que leur moto, elle, roulait bel et bien.


Douze jours d'essai ont même été consommés, avec des pneus Bridgestone et Ivan Silva dessus pour préparer son arrivée sur trois Grands Prix cette année. L'enseigne, pour en arriver là, a réussi à trouver des fonds européens, s'est occupée d'avoir un moteur V4 à 80° inédit, et s'est entourée de personnages qui connaissent leur affaire, dont un groupe d'ingénieurs et de designers dirigé par Oscar Gorría, comptant l'ex-ingénieur du Team Roberts, Nicolas Reyner, ainsi que le mécanicien George Vuckmanovich, qui a notamment travaillé avec Freddie Spencer, Randy Mamola et Max Biaggi.



Mots clés :

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

La vidéo est jolie et la moto n'a pas l'air de se trainer. Regardez, il a le coude par terre... En tout cas, ceux qui ont fait ça ont une bonne paire de couille : pas de grand discours mais des actes!

Par Anonyme

wai molo hin,  t'embal quand même pas trop !  le coude par terre...  pfrrr .  Encore un projet à la Ilmor et compagnie

Par Anonyme

Arrêtez d'être défaitistes et méprisants! Il est évident qu'une telle initiative indépendante n'a pas pour vocation de gagner des courses, simplement de remplir le fond de grille, ou au mieux le milieu de grille. Nénamoins, je suis d'accord avec le premier commentaire, il faut bien du courage à ce David espagnol pour se lancer dans l'aréne du Goliath japonais!

Par Anonyme

L'avenir de ce projet est tout tracé: au mieux 3 courses en 2010, comme prévu. Carmelo veut des 1000 en 2012, ils pourraient arriver en 2011. Inmotec va se retirer en prétextant que la réglementation les pénalise trop, eux qui ont développé une moto qui sera obsolète au bout d'un an.

Par Anonyme

si ce projet vient à terme ,c'est parce qu'il est organisé et financé en sous marin par la DORNA,c'est pour cela que ce sont des espagnols. 

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire