Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Moto GP: Italie: Les sentiments d'O.J sur sa reprise.

Dans Moto / Sport

Moto GP: Italie: Les sentiments d'O.J sur sa reprise.

Victime d'une vilaine chute lors des essais du Grand Prix de Chine, il avait dû laisser sa place à Fonsi Nieto pour son épreuve nationale. Un vrai crève cœur : « Renoncer à ma course à domicile, au Mans, fut vraiment très dur, mais physiquement, je ne pouvais pas courir. J'ai vu la course à la télévision et j'étais fier de voir le team Kawasaki Racing briller lors des essais, des qualifications et en début de course. D'un autre côté, j'étais encore plus déçu, car j'adore courir dans ces conditions ! ».


Reste qu'en à peine deux courses, le statut de Kawasaki dans le paddock du Moto GP a pratiquement changé de tout au tout. D'une écurie en pleine reconstruction le blason d'Akashi a bondi d'un coup d'un seul au rang de structure à l'avenir prometteur armée d'une machine redoutable. Jacque le sait et connaît ce que cela implique de la part des pilotes : On connaît le potentiel de la Ninja ZX-RR et les pneus Bridgestone ont été très efficaces depuis le début de la saison. Maintenant, c'est à notre tour de faire nos preuves et le Mugello est l'un de mes circuits préférés."


Moto GP: Italie: Les sentiments d'O.J sur sa reprise.


Le cadre est magnifique, l'ambiance est unique et le tracé est génial. Il est très rapide, avec de longs virages, des montées et des descentes, et des virages en devers... Je ne peux pas prédire comment se passera ce week-end, mais je vais tout faire pour retrouver ma confiance et ma vitesse lors des essais afin de faire une bonne performance en course."


Concernant son état de santé, l'ex-Champion du monde 250 se veut rassurant : "J'ai vraiment hâte d'arriver au Mugello. Je suis prêt à reprendre la piste. Je me suis fait retirer les points de suture la semaine dernière et depuis j'ai beaucoup travaillé, j'ai fait de la physiothérapie. J'ai retrouvé l'usage de mon bras et même s'il est encore un peu raide, je peux l'étendre presque complètement. Je suis en état de piloter une machine de MotoGP à un bon niveau. ». Et il faudra effectivement le faire car sa machine est actuellement l'objet de toutes les convoitises.


Moto GP: Italie: Les sentiments d'O.J sur sa reprise.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire