Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Japon: Hiroshi Aoyama donne son sentiment sur la réticense de ses collègues

Dans Moto / Sport

Moto GP - Japon: Hiroshi Aoyama donne son sentiment sur la réticense de ses collègues

On s'est beaucoup penché sur le sentiment des ténors du Moto GP au sujet de l'organisation du Grand Prix du Japon. Mais au final, on ne s'est pas franchement préoccupé de l'avis du seul Japonais engagé dans la catégorie reine. Hiroshi Aoyama est celui-là, et ce dont on parle c'est de son pays, de sa plaie béante, du cataclysme dont il devra se relever. Son opinion, il a décidé de la livrer alors qu'approche une échéance du 2 octobre aux allures de travaux forcés dans le paddock. Et le dernier champion du monde du GP250 de l'histoire des Grands Prix nous l'assure: rien ne ferait plus plaisir aux Japonais que le Moto GP traduise par sa visite enthousiaste un « We Love Japan » de bon aloi qui s'affiche pourtant sur des T-shirt dont il a eu l'initiative:


« La situation est difficile pour les Européens, mais pour moi c'est complètement différent » commence le pilote Honda Gresini. « Je suis Japonais, j'ai une maison là-bas et je rentre chez moi, même en cas de catastrophe. Si j'étais dans l'autre situation, il est certain que je réfléchirais, mais Je suis certain que l'on peut y aller, on peut rendre les fans de sports mécaniques heureux. C'est le plus important. »


"En réalité, la vie continue au Japon, ce qui signifie que le minimum est assuré pour que l'on puisse y aller. Je dirais : “S'il vous plait, croyez-y et allons au Japon, organisons notre course". Même si l'on parvient à reconstruire les maisons et les routes, les gens auront toujours le cœur brisé, c'est le plus difficile. Alors il faut montrer de belles choses et apporter du bonheur à ceux qui continuent de souffrir. Pour cette raison, je souhaite dire : Allons au Japon pour disputer le Grand Prix MotoGP”.


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

A la place des pilotes je ferais pas de sentiment, c'est quand meme grave ce qui ce passe la bas et je n'irrai pas personnellement !

Par Anonyme

 Hiroshi a parfaitement raison !!! Les pilotes sont des froussards ignares, scientifiquement c'est prouvé ils ne risquent rien ... 

Par Anonyme

"A la place des pilotes je ferais pas de sentiment, c'est quand meme grave ce qui ce passe la bas et je n'irrai pas personnellement !"  C'est vrai que deux morts c'est super grave ! AZF c'est français, ça en a fait 10 fois plus, mais c'était moins grave. vive la dictature de la peur, greenpeace a gagné, 20 ans de matraquage de l'inconscient collectif ça laisse des traces

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire