Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Japon: Tech3 et Aspar insistent sur le fait qu'ils seront au Motegi

Dans Moto / Sport

Moto GP - Japon: Tech3 et Aspar insistent sur le fait qu'ils seront au Motegi

Pour le Grand Prix du Japon, que la FIM a confirmé pour le 2 octobre prochain, et que la Dorna soutient sous le couvert d'un rapport d'expertise favorable qu'elle a demandé auprès d'une commission d'enquête indépendante, il faut sortir du bois et assumer ses choix. Bas les masques ! Casey Stoner cherche une porte de sortie sémantique, Jorge Lorenzo n'aborde même plus un sujet sur lequel surfe cependant toujours un Valentino Rossi qui se verrait bien rester à la maison. Mais à présent, ce sont les écuries privées qui avancent à la lumière, puisqu'il ne subsiste aucun doute sur les intentions des teams officiels japonais.


Chez Tech3, on a ainsi verrouillé le sujet une bonne fois pour toute: « Après avoir attentivement étudié les résultats d'un rapport indépendant et détaillé commissionné par la Dorna quant au possible risque de contamination radioactive dans la zone entourant le Twin Ring de Motegi, Colin Edwards, Cal Crutchlow et l'équipe Monster Yamaha Tech3 peuvent confirmer que, à moins d'un changement de conditions, ils disputeront le Grand Prix Moto GP du Japon le 2 octobre.» Voilà qui est clair.


Chez Aspar, on est à l'unisson, en ne manquant pas d'en rajouter un peu sur les prises de position des pilotes depuis le Grand Prix de France : « Parfois on parle un peu trop » insiste Jorge Martinez. « Si se trouver à quelques cent vingt kilomètres d'une centrale nucléaire était à ce point dangereux, il n'y aurait aucune personne qui continuerait à y vivre. Il y a un mois, le championnat Japonais s'est tenu au Motegi et les entreprises comme les gens vaquent à leurs occupations. De plus, nous n'y resterons que cinq jours tout au plus."


"Je ne pense que la Dorna et une des plus importantes entreprises du monde, Honda, prendraient le risque de mettre en danger des personnes. Et puis, premièrement nous avons un rapport qui nous dt qu'il n'y a pas de danger et deuxièmement, nous avons un contrat. » On rappellera qu'Aspar est une enseigne qui aligne trois motos en GP125, une en Moto 2 puis encore une en Moto GP. Et que l'Espagnol cherche à mettre une deuxième Ducati que la grille en 2012.


Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Peuvent-ils réellement faire autrement que d'y aller?

Par Anonyme

Le trial aussi était a Motegi et ils n'en sont pas revenus avec une troisième boule !

Par Anonyme

Aspar:fresh:

Par Anonyme

poncharal s'il pouvait, il ferait crever ses pilotes pour des perfs de secondes zones.. il a jamais eu de top pilote, c'est un gestionnaire de sponsor rien de plus, le fric d'abord la moto il s'en tape..on l'a vu quand il a viré nakano pour prendre jacques sous la pression des sponsor..

Par Anonyme

 20,59 la troisieme boule peut concerner leurs descendants  on se renseigne avant  d  affirmer

Par Anonyme

BRAVO 12.47 des inconscients il y en a partout c 'est souvent de ça qu 'et fait la race humaine du moment que ça ne les concerne pas eh oui chacun pour soi bien assi dans son fauteuil devant la télé eh oui ils ne peuvent pas faire autrement sinon virés c 'est beau le pognon

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire