Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP : L'affaire Lorenzo

Dans Moto / Sport

Moto GP : L'affaire Lorenzo

La participation de certains pilotes pour la course des 250 ce week-end en Italie, semble faire couler beaucoup d'encre pour pas grand-chose. Un rappel du règlement des 107 % est peut-être utile. Sont qualifiés les pilotes dont le temps est inférieur à 107 % de la pole position.


Vu en pourcentage, on peut penser que ce n'est pas beaucoup. En le présentant en seconde, c'est plus parlant. Sur un tour d'une minute et cinquante secondes pour le meilleur temps, les derniers qualifiés sont sept bonnes secondes moins rapides que le premier. Avec ces temps, les pilotes du fond de grilles vont être rattrapés par les hommes de tête avant la fin de la course. Si les drapeaux bleus sont mal vus, ou mal respectés, c'est souvent le cas, la victoire peut se jouer sur les dépassements des attardés, ce qui sportivement n'est pas idéal.


Le règlement doit donc bien limiter le nombre de pilotes à prendre un tour. Ce nombre de 107 % n'est donc pas si mal pensé que cela. Mais il est compréhensible que le premier pilote non qualifié soit frustré. En ce qui concerne les essais de samedi dernier, les conditions météo étaient exceptionnelles. Celui qui n'a pas roulé les quelques minutes sur la piste séchante ne passait pas dans les temps des 107 %. A conditions exceptionnelles, décisions exceptionnelles, ce n'est pas la première fois que cela arrive.


Moto GP : L'affaire Lorenzo


En respectant le règlement, il y aurait eu 19 pilotes au départ des 250. Ridicule. Les temps de qualification ont été rallongés, mais avec leur temps, ceux qui se sont loupés partent en fond de grille. La direction de course a pris la bonne décision. La polémique n'a eu lieu que parce qu'il y avait Lorenzo et son Aprilia dans le lot, sinon nous n'aurions pas entendu parler de cette décision. Il a donc était qualifié à la 20ème place et ceci était normal.


Pas vraiment fan de Lorenzo , il était qualifié à la place qu'il méritait mais a été capable de remonter rapidement sur les premiers et de prendre le commandement. Ces mêmes premiers n'ont pas su, ou n'ont pas pu en profiter pour ne pas être rejoints. La fin de course est une autre histoire et le comportement de Lorenzo sur la piste encore un autre.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire