Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - La jurisprudence médicale Lorenzo à Assen: L'avis de Valentino Rossi

Dans Moto / Sport

Moto GP - La jurisprudence médicale Lorenzo à Assen: L'avis de Valentino Rossi

La saisissante performance d'un Jorge Lorenzo blessé lors du dernier Grand Prix des Pays-Bas fait débat. L'Espagnol a créé un précédent, sans doute malgré lui et il a réécrit les canons de l'appréhension des dommages physiques subis par un pilote. Celui-ci se sentira-t-il à présent obligé de pousser ses limites pour plaire à son employeur, faire bonne figure devant le public ? Et la commission médicale d'un circuit ne sera-t-elle pas mise sur la sellette en cas d'un refus contredisant un quitus donné ailleurs ?


A ces questions, Valentino Rossi réponse avec des fondamentaux : « Il y a eu des controverses par le passé et certains ont déjà dit que les docteurs avaient donné leur accord parce qu'il s'agissait de moi ou, dans ce cas, de Jorge. Mais chaque situation est particulière. L'an dernier, Colin Edwards était incapable de piloter en Catalogne, 24h00 après avoir subi une anesthésie. Chaque docteur a son protocole, mais au final, vous devez passer des tests médicaux pour courir. Et ils sont difficiles. En 2010, au Sachsenring, ils ont plié ma jambe blessée dans tous les sens et ils ont mesuré sa force. Ils ont fait la même chose avec Jorge avec son épaule. Chaque cas est différent mais si vous n'êtes pas capable de passer ces tests, on ne vous laisse pas courir. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire