Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Laguna Seca: Les Américains en demi-teinte

Dans Moto / Sport

Moto GP - Laguna Seca: Les Américains en demi-teinte

Le public américain n'a eu que la cinquième position de son Champion du Monde 2006 à célébrer au soir du Grand Prix Moto GP à Laguna Seca. Une maigre consolation qui se mesure à la frustration des pilotes locaux, à commencer par le leader du contingent de l'Oncle Sam lui-même: « J'ai déjà eu d'autres occasions de m'amuser plus que ça, ici à Laguna. Mais, si tout va bien, la prochaine fois j'y reviendrai pour gagner : c'est mon objectif » a ainsi assuré le Kid du Kentucky.


L'espoir de tout un peuple, soit Ben Spies, a quant à lui fini dans le sillage de son aîné à la Ducati. Et pourtant, il a fait de son mieux avec un départ probant, avant de se désunir et de faire quelques petites fautes finalement rédhibitoires: « Même si je n'ai pas décroché le podium que je visais devant mon public, je suis heureux car j'avais la vitesse nécessaire pour gagner des positions et pour monter sur le podium. Je n'ai pas pu finir le job et c'est de ma faute » raconte ainsi l'ami Ben qui fait une allusion perfide à son équipier Edwards à l'heure des bilans:


« Je préfère quitter Laguna en sachant que j'aurais pu monter sur le podium, plutôt qu'en finissant 8ème sans avoir été dans le bon rythme. Je ne pourrais pas demander grand-chose de plus car je suis à nouveau dans le top 6, je suis le meilleur parmi les pilotes non-officiels et la bataille a été belle. Je ne suis donc pas trop déçu. »


Finalement, des autochtones, c'était encore l'intérimaire de Randy chez LCR qui était le plus heureux de sa prestation: « Ça aura été une course excitante pour moi !" jubilait Roger Lee Hayden. "Je me suis fait enfermer dans le premier virage tout de suite après le départ et il m'a fallu ensuite plusieurs tours pour trouver mon rythme. Les autres pilotes avaient alors pris quelques longueurs d'avance sur moi mais je refaisais progressivement mon retard, et j'ai réalisé mon meilleur chrono du week-end dans ma remontée. J'ai tout donné sur la fin pour réussir à passer De Angelis à deux tours de l'arrivée pour finalement prendre la onzième place. »


Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Avec les 1000cc Nicky gagnera de nouveau.

Par Anonyme

J'en doute

Par Anonyme

hayden n'est pas bon!:pfff:

Par Anonyme

les ricains ont toujours ete nuls,sauf quand ils ont les meilleures machines du plateau

Par Anonyme

Les américains toujours été nuls !!! Encore un qui ne connait pas son sujet et dit n'importe quoi ! :tourne:

Par Anonyme

anonyme : Et sinon, la fin des années 80 - début 90, t'as déjà entendu parler avant de sortir des conneries pareilles ?

Par Anonyme

Franchement a part Stoner, les 3 autres pilotes qui dominent sont double champion du monde, triple champion, et neuf fois champion...Les "Ricains" sont très bon, les européens ont juste quelques années d'avance...Pedrosa, Lorenzo, Stoner et Rossi aurait largement pu faire comme Spies l'année derniere et écraser le championnat WSBK. Et a part Rossi ils sont tous plus jeune que Spies. :) Nicky est quelqu'un de super, et d'humain, et a ce niveau personne n'usurpe son titre....

Par Anonyme

les Australiens sont les meilleurs

Par Anonyme

bien sur,les annees 80 90,ils etaient les seuls a avoir LA moto d'usine des 3 usines Japonaise,et pourquoi?.Pourquoi?pour le marché americain ,voila pouquoi ils etaient devant tes amerlocs

Par Anonyme

La meilleurs époque : USA vs Australia ! ;-)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire