Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Laguna Seca: Toni Elias a été moins rapide que Ben Bostrom !

Dans Moto / Sport

Moto GP - Laguna Seca: Toni Elias a été moins rapide que Ben Bostrom !

Mais où est donc passé Toni Elias ? On a décidément du mal à croire que l'enveloppe corporelle qui monte sur la Honda d'un team LCR au bord du suicide collectif soit habité par celui qui a remporté un Grand Prix en 2006 et qui sort couronné de succès d'une première campagne de Moto 2. Depuis le début de la saison, l'Espagnol multiplie les exploits. A l'envers. Expert en contre-performance, il semble rechercher à chaque sortie la pire prestation qu'il peut produire sur une Honda de Moto GP. Ce serait une Ducati, on lui accorderait le bénéfice du doute. Mais il est sur une RC212V qui, certes n'est peut être pas celle d'un Simoncelli. Mais l'égale de celle d'un Aoyama qui fait quand même le minimum syndical pour sauver l'honneur.


A Laguna Seca, Toni Elias a franchi un nouveau cap en enfer. Il a réussi à se faire battre par son équipier d'un jour, le pigiste et débutant dans la discipline Ben Bostrom. En course, ce dernier a en effet signé son meilleur chrono en 1'24 091 tandis que ils se contentait d'un 1'24 200. Un temps qui est évidemment le dernier. Même Loris Capirossi avec des côtes rafistolées, une épaule chiffonnée et une GP11 a fait moins pire avec un 1'23 661. La trêve estivale sera l'occasion de se poser des questions et d'abord celle-ci : A quoi bon continuer ?


" Nous avons essayé des réglages différents au niveau du train arrière de la moto le matin et les choses se sont instantanément mieux passées" avance Elias au sujet de sa course californienne. "J' ai de nouveau réussi un bon départ à l'extinction des feux, mais sur ce circuit plus qu'ailleurs, vous êtes vraiment pénalisé en partant depuis la dernière ligne. J'ai ensuite forcé dans le premier virage avant de devoir sortir large et de perdre du temps sur l'extérieur de la piste."


"Cela ne m' a tout de même pas empêché de reprendre la course, mais en dernière position, avant d'avoir l'impression de rouler sur de la glace pendant tout le reste de l'épreuve en raison d'un manque cruel de ressenti au guidon. Bien évidemment cette treizième place nous permet de scorer trois points supplémentaires, mais la situation demeure toujours aussi délicate pour nous."


Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

A fait moins pire. Allons allons, on nous apprend ca a la maternelle monsieur Leconde, meme si je vois le sens que vous voulez donner a la phrase a travers cette expression

Par Anonyme

Thib, vas-y , rédiges toi-même les article puisque tu es si malin facile de critiquer le travail de Monsieur Leconde mais tu serais à sa place tu t'évanouirait devant la masse de boulot!

Par Anonyme

Pas d"accord Le prof, André a une rédaction aisée, une culture très large qui étaye un excellent sens de la formule. Seulement voilà, dans quasiment tous ses textes, il nous fait un truc style high side sur une bande blanche humide. Je suis le premier à le regretter, mais le coup de l'évanouissement face au boulot ne passe pas : abonné à MJ, leurs textes comportent 100 fois moins de fautes d'orthographe et de grammaire que ceux d'André pour pression de tous les instants. Tout juste pourrais-je leur reprocher un usage un peu trop marqué des anglicismes. Mais ils le font parce que ça fait vendre...

Par Anonyme

Je ,m'appele Michel ;pour certains Michelle? la moto moi je m'en tape ,ce que j'aime c'est le tandem avec un copain qui est derriere moi et qui me serre trés fort la taille ,et nous essayons de faire des oui lingues ,avec nos bouches ,et des fois nous chutons sur notre séant ,qu'est ce qu'on rigolre entre copins -copines?????

Par Anonyme

Madame Bovary, c'est moi!

Par Anonyme

Enchanté, moi c'est Michel Strogoff  ! Pour en revenir à Elias, je suis vraiment perplexe car, bien évidemment, je sais que c'est un champion du monde en titre, un vainqueur de 17 GP 125, 250, MotoGP et Moto2. Mais il a un pilotage très particulier qui fait qu'il peut être très rapide, mais avec des spécifications géométriques et pneumatiques tout aussi particulières, impossibles à satisfaire en pneus monomarque. Et ce qui ne l'aide pas non plus, c'est qu'il marche au moral et ne se sort les tripes qu'en cas d'ultimatum de son écurie. C'est d'ailleurs ce qui lui a coûté sa descente en moto2 la saison dernière, après avoir plusieurs années fait le coup d'une mauvaise entame de saison, suivie d'une brutale amélioration après menaces d'éjection. En bref, je le sens au fond du trou, le moral dans les chaussettes, tellement bas que je me demande s'il ne va pas descendre en marche de cette saison, et même si quelqu'un voudra de lui en Moto2 ou ailleurs ?

Par Anonyme

Le sujet cher poseurs de com c'est Elias, les fautes et termes incompréhensibles de M Lecondé ne sont pas le problème : certains vont encore être meilleur que T Elias (dans leur canapé) Dur pour lui cette année, certes, mais il est resté sur ses roues, donc n'a pas été le moins rapide !!! Et puis si on enlève le dernier, on vire Elias, OK, il est viré, bon mais on vire aussi Capi, Abraham, De Puniet, etc, il restera au final Stoner et Lorenzo, on virera Lorenzo qui sera ... dernier...Pas simple dans une catégorie déja ridicule avec 16 à 18 partants

Par Anonyme

Cher pernod64, les fautes de Mr Lecondé, à la longue, ça devient un problème : "amouin ke tu prefer dé zartikl éqri kom sa ?" Pour le sujet maintenant, c'est tout le problème d'Ezpeleta : une grille suffisamment étoffée mais des courses attractives avec des prestations crédibles, le tout dans un package économique garant de la survie ce cette catégorie. Le grand écart quoi, avec tout ce que cela implique de douleurs aux endroits qui font mal...

Par Anonyme

18:48 belle citation de Flaubert et merci à tous de reconnaitre mon génie en copiant mon pseudo. (je suis le vrai michel) + je suis prof de littérature

Par Anonyme

19:39 Moi je suis pas prof, ma j'aime bien rigoler : "Prends une chaise Cinna, et assied-toi par terre. Et si tu veux parler, commence par te taire. Te souviens-tu Cinna, du temps trois fois heureux, où nous n'avions qu'un pot, pour pisser tous les deux ? Ce temps n'est plus, hélas ! Il reviendra, peut-être ! En attendant Cinna, pissons par la fenêtre ! Je sais, ça n'a rien à voir avec Elias, mais j'ai pas pu m'en empêcher...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire