Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP: Le Grand Prix d'Allemagne approche et l'on reparle de BMW

Dans Moto / Sport

Moto GP: Le Grand Prix d'Allemagne approche et l'on reparle de BMW

Depuis maintenant pratiquement dix ans, c'est un serpent de mer récurrent. Et, à une semaine d'un Grand Prix d'Allemagne, voilà qu'il refait surface. De quoi s'agit-il ? De l'arrivée de BMW en Moto GP. On sait que la marque avait déclaré en son temps qu'une fois le titre mondial acquis en Superbike, elle irait arpenter d'autres horizons. C'était l'an dernier et le team alors officiel dirigé par celui qui fait maintenant le même métier chez Ducati grâce à Audi était en lice pour la consécration suprême avec Marco Melandri. On sait ce qu'il est advenu ensuite.


Depuis, rien, si ce n'est cette présence d'une Suter BMW maintenant adoptée par le IodaRacing après avoir été rejeté par le team Forward. Une structure dans laquelle on trouve un Giampiero Sacchi dont la réputation taillée dans le groupe Piaggio lui ouvre les portes et le place toujours au centre de l'attention es rumeurs.


Justement, ce serait avec lui que la marque à l'hélice aurait élaborer un plan en trois phases relayés par Speedweek. D'abord la fourniture du moteur dernier cri de la S 1000RR de Superbike, ensuite une évolution dudit moteur avec le rappel des soupapes pneumatique, le tout pour une arrivée en fanfare et officielle à l'horizon 2015-2016.


En 2014, le mondial Superbike réduira la voilure ce qui peut encourager des usines comme BMW qui aiment voir en grand à s'en aller ailleurs, dans un autre championnat au passage toujours géré par la Dorna. Par ailleurs, cette stratégie se déclinant sus la forme d'une fourniture de moteurs avec la centrale électronique Magneti Marelli, le constructeur aurait de quoi essuyer les plâtres en jouissant de l'opportunité des 2 litres dans le réservoir plutôt que 20 et des 12 mécaniques plutôt que des 5. Certes.


Maintenant, il faut rester prudent. D'abord, à choisir cette politique, il faudra surveiller les coûts. Les trois constructeurs déjà en place apprécient déjà très moyennement la cohabitation avec Aprilia. Il n'y a donc pas de raison qu'ils sourient avec BMW. Par ailleurs, Suzuki a annoncé son arrivée pour 2015 en jouant franc-jeu. Enfin, le IodaRacing est surtout à cet instant un bel organigramme gage de grandes promesses. Qui attendant d'être tenues, y compris dans les catégories intermédiaires.


Il y a donc encore loin de la coupe aux lèvres et ce d'autant plus que Ducati ne fait pas vraiment la publicité d'Audi en ce moment. Des BMW sur la piste des Grands Prix ? Les voitures de sécurité s'en chargent actuellement, et sans doute encore pendant un moment.


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bien que çà soit très casse gueule si les résultats ne suivent pas, moi je suis pour : un championnat avec:  Honda, Yam ,Suz, Kawa ,Ducati, Aprillia, MV, BMW, Triumph, pas mal non? 

Par Anonyme

17/33 t'as oublié Terrot et Koehler-Escoffier ....me semble t il..???

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire