Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP: Le team Aspar apparaît comme le dégât collatéral du nouveau réglement 2014

Dans Moto / Sport

Moto GP: Le team Aspar apparaît comme le dégât collatéral du nouveau réglement 2014

La nouvelle réglementation qui entrera en vigueur dès l'année prochaine en Moto GP met dans l'embarras le team Aspar. La prochaine donne montre en effet la sortie à sa moto ART, qu'Aprilia a mis sur le marché pour répondre à une réglementation CRT qui n'aura plus cours. Un investissement qui se voit ainsi jeter aux orties, une situation d'autant plus dommageable que cette machine au cœur de RSV4 commençait à tailler des croupières aux prototypes. A Assen, l'excellent Aleix Espargaro a tout de même laissé derrière lui les deux Ducati officielles et trois motos satellites.


Une performance qui a peut être aussi poussé les protagonistes à toiletter le règlement pour faire entrer le blason de Noale dans le rang. Car, pour le moment, Aprilia n'est pas en Moto GP tout en y étant... D'ailleurs, un aménagement avec neuf moteurs à disposition a été réfléchi par une Dorna qui préfère toujours la suggestion à la brutalité.


Ceci dit, cela met les troupes de Jorge Martinez dans l'embarras. Son lieutenant Gino Borsoi explique : « Nous nous battons avec les motos d'usine, nous avons des données et du matériel dans le camion, alors il serait plus facile pour nous de poursuivre avec cette moto. Nous n'avons encore rien décidé. Nous sommes en contact avec Aprilia pour déterminer ce que sera l'avenir de notre électronique. Après ça, nous verrons bien si l'on peut rester tel quel ou choisir entre Honda et Yamaha. » On notera que pour cette dernière option, il faudra se positionner au soir de Laguna Seca, sous peine de voir l'opportunité se fermer.


Mais d'ailleurs quel est le souci de cette véloce ART ? C'est sa consommation que l'ECU standard Magneti Marelli obligatoire ne pourra pas aussi bien gérer que les puces élevées à Noale : « Nous sommes déjà à la limite, si bien que nous ne pouvons pas envisager d'adopter la règle des 20 litres » regrette le même Borsoi. « Ce serait un gros défi à relever. Pas insurmontable mais des plus sérieux. » En revanche, côté fiabilité, la tolérance annuelle de neuf moteurs qui leur serait exceptionnellement accordée ferait l'affaire : « Avec cinq moteurs, ce serait inenvisageable. Neuf c'est un bon chiffre pour nous. »


Le team Aspar espérait bien être l'appui de Suzuki dans la catégorie avant que le constructeur ne décide de finalement se lancer qu'en 2015 et avec sa propre écurie. La structure espagnole a largement démontré son savoir faire. Il reste à espérer qu'elle ne perdra pas trop de plumes après cette refonte du règlement donnant congé aux CRT.


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Suzuki devrai confier deux motos a Aspar pour la saison 2014 . Le team Aspar degrossirai les paramètres de Suzuki pour 2015 . Depuniet et Espargaro serait de très bon pilote pour le retour de Suzuki  . En 2015 Suzuki renviendrai  en team Usine avec une moto au point , et avec un team satellite Aspar .   

Par Anonyme

Bonne idée Calypso51, mais c'est plutôt Ducati qui devrait filer 2 moteurs "usine" à Aspar qui arrive à leur fairedes misères avec un V4 italien à peine plus fermé mais 30/40 cv de moins, même fourche et amorto Hölins même freins, même poids...bref une super-superbike qui fait des miracles ....et ça Ducat...ils en ont besoin.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire