Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP Malaisie: Randy, la tuile

Dans Moto / Sport

Moto GP Malaisie: Randy, la tuile

Encore un coup pour rien pour notre Randy national, sauf que cette fois, il n'y est pas pour grand-chose. Qualifié septième au cumul de ses chronos, il partait enfin d'une bonne position pour faire une belle course. Las ! C'était sans compter sur son équipier Nakano qui, lui, relégué à la douzième place, a été trop gourmand lors de son entame de course dans sa volonté de récupérer le temps perdu.


Tandis qu'il se glissait à l'intérieur du Français, il a perdu le contrôle de sa Kawasaki pour aller percuterer sur la moto sœur. Nakano en restait là tandis que De Puniet tirait droit et s'évertuait à traverser le bac à graviers pour rejoindre la piste. Après Rossi au Grand Prix de France qui l'avait sorti pour le compte, mainenant son binôme. La tuile !


Moto GP Malaisie: Randy, la tuile


La belle course rêvée n'était plus qu'à ranger aux rayons, déjà chargés, des espoirs déçus. Une belle prestation néanmoins et des chronos convaincants feront remonter le pilote du « Joe Bar Team » au treizième rang. Mais c'est une place dans le top dix qui était visée.


Nakano s'excuse, Randy regrette et Harald Eckl n'en veut à personne. C'est toujours ça. Il reste encore quatre courses pour démontrer quelque chose.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire