Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Marco Melandri: "L'échec de Rossi m'a redonné du crédit"

Dans Moto / Sport

Moto GP - Marco Melandri: "L'échec de Rossi m'a redonné du crédit"

Le départ peu glorieux d'un Valentino Rossi qui quitte, tête basse et le palmarès vide, la maison Ducati après deux ans de galère, délie les langues, ravive les souvenirs et suscite la mise au point. Casey Stoner ne s'est ainsi pas privé pour rendre la monnaie de sa pièce à un « Doctor » qui lui avait délivré une ordonnance d'incapacité à régler une moto. Et aujourd'hui, c'est l'ancine des rouges Marco Melandri, diagnostiqué comme psychologiquement déficient par Borgo Panigale, qui s'y colle. Il faut dire que depuis, « Super Marco » s'est refait une santé en Superbike. Au point que ce week-end, sur le nouveau tracé de Moscou, il compte bien subtiliser la tête du championnat à Max Biaggi avec une BMW qu'il a déjà positionnée en tête du classement général réservé aux constructeurs.


Par ailleurs, on se rappellera des prémonitions de l'homme de Ravenne qui, dès la première année d'existence du couple Rossi-Ducati avait pronostiqué un divorce à l'Italienne. Des propos de Cassandre à l'époque qui se sont révélés finalement prémonitoires. Et le transalpin en fait le rappel historique : « Je ne me suis jamais réjoui des difficultés rencontrées par Valentino, mais elles ont fait la démonstration que j'avais raison. Je savais que j'étais rapide et que j'avais les bonnes sensations pour développer la moto. Mais je n'ai jamais été écouté. Les problèmes de Valentino m'ont rendu ma crédibilité. »


Maintenant, comment voit-il l'avenir d'Andrea Dovizioso, le nouvel Italien à s'en aller défier la Desmosedici pour deux ans ? « Pour Andrea, c'était le seul choix possible. J'espère avoir tort, mais cela ne s'annonce pas tout rose. Ducati ne dépensera pas la même énergie en terme de développement comme ils l'ont fait pour Rossi. » Pas un mot, pour une fois, sur la planche de salut Audi souvent désignée dans les commentaires. Normal ceci dit pour un pilote BMW.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire