Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP: Mike Di Meglio brise aussi la glace

Dans Moto / Sport

Moto GP: Mike Di Meglio brise aussi la glace

Comme ses collègues du Moto GP, Mike Di Meglio ne manque pas une occasion de s'offrir une séance d'entraînement. Un exercice dont le but est le plus souvent de livrer son maximum par des conditions d'adhérence précaires. Le motocross, le dirt track et même le jet ski sont recherchés et celui qui évoluera avec une Ducati cette saison a joué les originaux, en participant à une manche d'un trophée Andros connu pour évoluer sur la glace et la neige.


Une démarche pensée par Claude Michy, l'organisateur du Grand Prix de France qui ne manque jamais une opportunité de joindre l'utile à l'agréable. Le Toulousain s'est donc mis au travail avec une KTM dans une ambiance chaleureuse. Reste que rien n'a été facile entre des conditions de piste changeantes et malignes, sans oublier deux chutes dont le tricolore s'est heureusement relevé indemne ! « Globalement, cette expérience était top » s'est réjoui celui qui côtoiera un compatriote cette année du nom de Loris Baz . « J'ai été très bien reçu dans le paddock. C'est une très bonne ambiance et quelques pilotes m'ont donné de précieux conseils de pilotage dans ces conditions. Malheureusement, c'était trop court. Il était très difficile de travailler certains points de pilotage qui auraient pu m'aider pour la Moto GP. Il y avait très peu d'adhérence, il faut donc jouer avec sa moto pour trouver du grip. »


« L'idée est venue de Claude Michy. Sa proposition m'a tout de suite intéressé parce que j'avais vraiment envie de découvrir ce genre de discipline. J'ai été initialement surpris par le programme composé de très peu de séances. La durée de la séance chronométrée a même été réduite de moitié par rapport à ce qui était prévu. La séance a duré seulement 7 minutes, mais j'ai tout de même réussi à prendre mes marques progressivement. »


« Le problème a été le changement de conditions entre la séance du matin et la première course. Il faisait chaud et la neige a commencé à fondre. J'ai malheureusement chuté dès le premier tour au deuxième virage. Les pneus cloutés sont assez compliqués à appréhender de prime abord. J'ai pu repartir et terminer la course. Pour la seconde course, je suis parti plus tranquillement. Il y avait beaucoup moins de neige. C'était donc d'autant plus compliqué. Néanmoins, j'ai pris beaucoup de plaisir, je me suis amusé. Notre prochaine séance d'entraînement est prévue pour ce week-end avec deux journées de motocross afin de travailler sur le manque d'adhérence. »


Pour l'anecdote, on rappellera que l'équipier d'Hector Barbera au sein du team Avintia Blusens s'est qualifié quatorzième, a terminé quinzième la première course et finit treizième la seconde.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Briser la glace pour un pilote qui ne casse rien ....c'est un début, mais MIKE il débute depuis ..............des années !!!....on a trouvé le remplaçant de RDP.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire