Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP: Pour Cal Crutchlow le secret de Yamaha c'est Lorenzo

Dans Moto / Sport

Moto GP: Pour Cal Crutchlow le secret de Yamaha c'est Lorenzo

Voilà une analyse intéressante de la part d'un expert du peloton appelé Cal Crutchlow. Un développé que vous trouverez sur la toile sur le site MotoMatters et qui donne les clés de cette saison 2014 qui s'en ira disputé le week-end prochain, à Assen, le septième de ses dix huit rendez-vous annuels. L'argumentation s'appuie sur le fait que Jorge Lorenzo, à chaque départ, saute à la gorge de ses adversaires directs sans sommation pour se porter immédiatement en tête. Une agressivité et une prise de risque dès les premiers mètres qui peuvent paraître disproportionnées de prime abord. Mais en fait, il apparaît que « Por Fuera » n'a pas d'autre choix s'il veut espérer tenir tête aux Honda, avec sa Yamaha.


Le Britannique de chez Tech3 attire l'attention sur le fait que la M1 a un déficit moteur et d'accélération par rapport à la puissance de feu de la RC213V. Lorsque les pilotes Yamaha ont un tour clair et sont en mesure d'imposer leur rythme basé sur la finesse des trajectoires que leur châssis autorise, les performances sont là. Mais en bagarre avec les Honda, avec l'obligation d'être plus agressif sur les freins ce qui pollue la sortie des courbes, il n'y a rien à faire.


« Vous ne voyez Jorge Lorenzo dépasser qu'une seule fois. C'est au départ et après la messe est dite » insiste le champion du monde Supersport. « Je ne crois pas que la Yamaha soit capable de faire des remontées en course. Nous avons un déficit à l'accélération par rapport aux Honda. Si on les laisse devant, on est condamnés. On peut les rejoindre, mais pas les dépasser. » D'où l'importance de la place de la grille et du départ. Un jeu où l'Espagnol excelle et d'ailleurs l'équipier de Bradley Smith lui rend à ce titre cet hommage : « mon style est assez proche de celui de Valentino. Mais Jorge a son propre style qui est parfait pour la Yamaha. »  


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Crutch parle de sa Tech3, le Mugello surtout et la Catalogne prouvent le contraire, Jorge part devant parcequ'il  peut le faire (mémoire 2012) et dés la mi-course s'en va sans que personne ne puisse le suivre. Si Marquez arrêtait de suivre Pédro jusqu'à la fin avant de tenter quelque chose ..ça serait un peu plus animé....La honda bouffe ses pneus voila tout, la Yam, non et passe bien mieux en courbe et surtout Lorenzo pilote à la perfection....mais aprés Assen et le Sachs ça va changer de donne...et si il ne reste vraiment que 2 moteurs....je ne vois pas bien comment ils vont finir chez Yam...?

Par Anonyme

D'après Mr Lecondé Crutchlow est un expert du peloton,il n'a encore rien gagné en moto gp,alors....

Par Anonyme

C'est sur que ça n'est pas rossi qui peut aider vu comme il se traine ,il est bien incapable de faire avancer la " chose "il se croit encore pendant la période gibernau :coucou:il ne lui reste que ses collants fluo et ses fans avinés :cubitus:

Par Anonyme

REUF c'est mieux que le Pernod et la pétanque .......les boules ...aux fans ....dépités...!!!

Par Anonyme

Et oui reuf,mais tu oublies sa fortune, lui il a assez de tunes!!!Toi tu vas devoir chercher après.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire