Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Qatar D.3: Un coup d'épée dans l'eau

Dans Moto / Sport

Moto GP - Qatar D.3: Un coup d'épée dans l'eau

Incroyable mai vrai, la pluie tombe drue sur le tracé de Losail, un circuit pourtant sorti du désert qatari. L'inconvénient est que l'on a voulu y organiser une course la nuit et que le reflet de la lumière des puissants projecteurs sur ce bitume gorgé d'eau rend le pilotage d'une machine de Grand Prix impossible.


Si bien que le premier rendez-vous de la saison de l'élite vient de tomber à l'eau, au sens propre comme au figuré. Voilà de quoi réfléchir pour les tenants des rendez-vous nocturnes, à commencer par Hervé Poncharal qui a récemment avoué son penchant, à 52 ans, pour les sorties de nuit.


Moto GP - Qatar D.3: Un coup d'épée dans l'eau


Réfléchir, c'est justement ce que le Président de l'IRTA est en train de faire avec tous ses collègues et autres décideurs du monde du Moto GP. Et cette réflexion porte sur l'opportunité de repousser le départ de l'épreuve demain, lundi, aux alentours de vingt heures. Une décision pas si aisée que ça à prendre car des billets d'avion ont été pris, et le voyage du fret vers le Japon, lieu du prochain meeting, est déjà planifié.


Le paddock Moto GP se noiera-t-il dans un verre d'eau, la dune accouchera-t-elle d'une souris ? En tous cas, la réputation d'excellence du milieu semble prendre, sous ses latitudes, l'aspect d'un mirage.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire