Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Qatar FP2 et FP3: Valentino Rossi rappelle que les comptes se font une fois la course terminée

Dans Moto / Sport

Moto GP - Qatar FP2 et FP3: Valentino Rossi rappelle que les comptes se font une fois la course terminée

Les saisons se suivent et semblent se ressembler pour Ducati. Carbone ou aluminium, 800 ou 1 000, les rouges avec Valentino Rossi n'arrivent pas à faire oublier l'ère Stoner. Le premier soir au Qatar, Nicky Hayden a fait illusion en passant des tendres qui lui ont permis de s'inscrire dans le trio de tête. Lors de la seconde journée, le Kid du Kentucky a été rattrapé par la réalité, soit les malignes vibrations, tandis que « mimic » Barbera jouait l'ombre d'un Lorenzo pour s'ancrer au cinquième rang. Une performance symbolique qui ne masque pas les difficulté récurrentes des hommes de Borgo Panigale.


Valentino Rossi, pour l'instant, travaille avec les pneus durs pour éradiquer un sous-virage rédhibitoire si bien qu'il végète dans la zone basse du top 10. Lors de la troisième séance libre, il a passé des tendres pour en rester peu ou prou au même point. Si bien que le « Doctor » sait maintenant à peu près précisément où il en est. Tout en assurant qu'il faudra faire le bilan une fois le drapeau à damiers abaissé :


« Nous verrons bien quelle sera notre position dimanche soir lorsque la course sera terminée » diagnostique le « Doctor ». « Les trois Ducati de tête sont assez proche. Nicky pilote bien et Hector a fait son chrono dans des conditions particulières, mais qu'importe, il a fait du bon travail. On a passé les tendres en fin de séance mais on n'a pas été en mesure d'en tirer le meilleur parti. Nous avons progressé dans le comportement avec les durs avec lesquels je peux être maintenant régulier, même après 22 ou 23 tours. La moto est plus prévisible, me donne plus d'informations et m'autorise à garder la trajectoire. »


« Il nous faut rester calme et concentré. Le sous-virage est notre principal souci. Je vise la seconde ligne en qualification. Mais avec seulement deux ou trois dixièmes de mieux, nous serions en mesure d'intégrer le groupe de tête. »


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Et la premiere ère 1000cc ? Lorsque Capirex nous pondait une pole tous les 4 gps, gagnait et jouait même le titre (comme en 2006) ? Décidement, pas très impartial ce sujet...

Par Anonyme

C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens...

Par Anonyme

avec des si, il serait en pole, ah ah ah

Par Anonyme

« Il nous faut rester calme et concentré. Le sous-virage est notre principal souci. Je vise la seconde ligne en qualification. Mais avec seulement deux ou trois dixièmes de mieux, nous serions en mesure d'intégrer le groupe de tête. » Au vu du résultat des qualifs, ben, il serait toujours 12ème... D'un autre côté, il est premier des CRT.

Par Anonyme

 A son niveau ses qualifs ont été vraiment d'un très grand ridicule: plus de 2sec de la pole! Navrant. Le mythe passe.......Chez beaucoup de champions il y a souvent l'année de trop.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire