Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP: Quand Edwards conseille Toseland.

Dans Moto / Sport

Moto GP: Quand Edwards conseille Toseland.

Questionné sur le cas de James Toseland soumis au dilemme de poursuivre en Superbike avec un team au sommet ou sauter dans l'inconnu en Moto GP, le sympathique Texan a bien voulu son avis. Un avis autorisé puisque Colin Edwards vient d'un mondial Superbike qu'il a remporté par deux fois. Et, pour lui, il n'y a pas à tergiverser :


« Si Toseland veut faire du Moto GP, il lui faut sauter le pas au plus vite. J'y suis arrivé à 28, 29 ans, soit à mon avis trop tard pour lutter contre des gars comme Rossi et Melandri habitués au prototype depuis le pocket bike. Car le problème est là, ce sont des motos totalement différentes. Incroyablement rigides au contraire des Superbike. S'y adapter n'est pas simple ».


Moto GP: Quand Edwards conseille Toseland.


Voilà un point de vue intéressant. Vermeulen, qui a le même profil de carrière que Toseland, puisque venu de Honda Ten Kate, a su faire ce choix à temps et il commence à gagner des Grand Prix. D'un autre côté, la règle a ses exceptions. Par exemple Bayliss qui, en une seule course, humilie le plateau Moto GP en remportant la course de Valence en 2006.


Par ailleurs, s'adapter au Superbike lorsque l'on vient du Moto GP n'est pas plus simple. Barros a mis du temps avant d'en gagner une et Biaggi ne tourne pas autour de ses adversaires. Reste qu'à 26 ans, Toseland est à l'heure des choix cruciaux. S'il avait su, Colin dit qu'il l'aurait fait plus tôt. Il compterait peut être enfin au moins une victoire en Grand Prix à son palmarès.


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Vermeulen est loin de gagner des grands prix à la régulière: il a gagné au Mans sous une grosse pluie sinon il aurait été en dehors du top 5 comme d'habitude. Quand à Bayliss, il est loin d'avoir fait une seule course en MotoGP:  en 2003 et 2004 officiel ducatio avec loris capirossi, puis en 2005 dans le team Camel Honda aux cotés de Barros.

Par Anonyme

Ouai enfin il venez d'une saison entière en Superbike et puis ancore avant une saison tres movaise pour lui en motogp avec Camel Honda. Il a donc remplacer Sete, a du ce rehabitué a la moto et en un seul week end a mis tous le monde d'accord en remportant facilement ce GP.

Par Anonyme

.... en quoi le GP de France n'était pas à la régulière ! j'ai raté un épisode !? je comprends pas : dès que Rossi perd : les autres ont des victoires non régulières : à cause de la pluie, à cause de la puissance de la Ducat, à cause des Michelins de Rossi .... attention de ne pas excuser Rossi trop vite, ou de minimiser des victoires magistrales comme celle de Vermeulen sur le mouillé !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire