Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Réglementation 2012: Arrière toute des constructeurs !

Dans Moto / Sport

Moto GP - Réglementation 2012: Arrière toute des constructeurs !

Tenir les rênes du Moto GP n'est décidément pas chose facile. Les équilibres y sont précaires et les acteurs majeurs assez instables si bien que parfois, le bon sens n'est pas tout à fait l'élément majeur pris dans l'équation d'une gestion soumise aux humeurs des états-majors des constructeurs. La preuve, avec cet étonnant rebondissement à Sepang, qui réunissait non seulement les écuries sur la piste, mais aussi la Commission des Grands Prix en coulisse, Commission qui en a appris une bien bonne par le MSMA, soit l'organisme regroupant les fabricants.


Alors que les protagonistes s'attendaient à déterminer les derniers contours d'une réglementation 2012 installant le litre de cylindrée dont le retour avait été unanimement accepté à la fin de l'année dernière, les blasons ont mis le pied sur le frein en faisant savoir qu'en 2012, il verrait bien une grille de départ mixte, faite des futures 1 000 et des actuelles 800. Ceci parce qu'après calcul fait chez les comptables respectifs, il ressortirait que les présents prototypes ne sont pas encore amortis et que concevoir un troisième bouilleur en moins de dix ans reviendrait finalement trop cher.


Moto GP - Réglementation 2012: Arrière toute des constructeurs !


De quoi faire perdre les derniers cheveux à un Carmelo Ezpeleta qui cherche désespérément à étoffer ses effectifs et à qui proposition a été faite d'une grille partagée, comme lors du passage aux quatre temps en 2002. On pensait la marche vers les 1 000cc triomphale, jusqu'à envisager leur venue dès l'année prochaine, voilà que l'on enregistre un quasi retour à la case départ.


Si cohabitation il y avait, ce serait bien sûr au profit des marques qui ont déjà planché sur une échelle de poids et une capacité des réservoirs en leur faveur. Un vrai casse-tête pour le boss de la Dorna qui va devoir expliquer aux futurs candidats au Moto GP séduits par un 1 000cc qu'ils n'auront aucune chance de titiller les constructeurs déjà établis. Une perspective qui ne choquera peut être pas un privé, mais découragera sûrement un Aprilia ou un BMW. Autant dire que ce revirement n'est pas une excellente nouvelle. Saut peut être pour le Superbike.


Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

arretez avec cette expression "bouilleurs" c'est horrible,un moteur c'est un moteur ou un "moulin" a la limite,on croirai lire cire42.

Par Anonyme

Peut-être, mais cire42 a au moins le mérite, avec Patoch46 et très peu d'autres, de faire partie des dernières personnes à faire des posts réfléchis et intéressants, et à supporter un débat contradictoire sans grimper sur leurs grands chevaux. Contrairement à beaucoup d'autres qui ne pensent qu'à déballer des insultes issues de leurs frustrations, tout en étant incapables d'écrire 3 lignes sans faire 10 "fôtes d'hortaugraffe et de grammère" avec leur style texto d'ados boutonneux torturés par les hormones !

Par Anonyme

probleme avec les ado boutonneux ? 

Par Anonyme

Quand ils ne maîtrisent pas leur agressivité, oui !

Par Anonyme

Un 4 temps c'est une vraie chaudière, donc oui, ici le mot "bouilleur" convient bien, et il n'est pas forcément péjoratif de tte manière. Quoi qu'il en soit, le motogp est malade de "lui même". Je suis nostalique et j'aime la technique, donc dans ces moments je suis heureux, car le passage purement commercial au 4 temps s'avère dévastateur. On se demande alors quelles merveilles pourraient être des 500 modernes, moins onéreuses et qui sait, équipées de systèmes d'injection directe...

Par Anonyme

c'est vrai qu'un 2temps ne chauffe pas...pfff quoi qu'il en soit "bouilleur" c'est très laid comme mot je trouve.

Par Anonyme

tout à fait d'accord avec toi bouclette, je suis un nostalgique des 500cc 2 temps, même si je ne suis pas du tout réfractaire au progrès. Une injection directe performante et fiable est effectivement ce qui manque le plus au 2 temps pour "damer le pion" au 4 temps. Mais pour développer un tel dispositif, il faut d'abord une volonté "politique". Et ça malheureusement, c'est pas gagné !

Par Anonyme

Retour à la case départ...mais quand est ce qu'on avance??:p  Et il n'y a pas que les machines en GP il y a aussi les pilotes :love:

Par Anonyme

"après calcul fait chez les comptables respectifs, il ressortirait que les présents prototypes ne sont pas encore amortis et que concevoir un troisième bouilleur en moins de dix ans reviendrait finalement trop cher." Mais quel tas de gros nazes!! Evidemment que c'était une abération de chagner de type de moteur tous les 3 ans dans une logique "d'économies" mais revenir aux 1000 aurait été quand même bien plus bandant! Sans compter tous les projets de constructeurs mineurs qui gravitent autour de cette promesse. C'est n'importe quoi!!

Par Anonyme

Tu as bien raison "tagada"

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire