Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - République Tchèque: Bautista chez Suzuki, Barbera chez Aspar, ça bouge sur le marché des transferts !

Dans Moto / Sport

Moto GP - République Tchèque: Bautista chez Suzuki, Barbera chez Aspar, ça bouge sur le marché des transferts !

L'étape de Brno du Moto GP qui marque aussi la rentrée de la catégorie après une trêve estivale de trois semaines devrait sceller le sort de quelques pilotes sur le marché des transferts, et ce même si Lorenzo n'a encore rien décidé sur ce qu'il fera l'année prochaine. Mais le bruit insistant voulant qu'il reste chez Yamaha fait déjà bouger les lignes. A commencer par Bautista qui a donc eu sa réunion avec son actuel patron Jorge Martinez. Une entrevue à l'issue de laquelle il ressort qu'Alvaro s'en ira chez Suzuki, pour un bail de deux ans. La confirmation officielle est attendue du côté d'Hamamatsu qui fait donc une croix définitive sur Vermeulen puisque Loris Capirossi sera confirmé l'année prochaine.


Du coup, Aspar s'est tourné vers Hector Barbera pour assurer son arrivée en Moto GP avec une Ducati. Un choix avant tout économique puisque les investisseurs en pincent pour cet enfant d'une région de Valence qui a bourse délié pour cette aventure.


Moto GP - République Tchèque: Bautista chez Suzuki, Barbera chez Aspar, ça bouge sur le marché des transferts !


En plus de l'Australien, ce sont aussi Toni Elias et Alex De Angelis qui se retrouvent dans une situation plus que précaire. Les deux derniers cités lorgnent ainsi sur la Ducati Pramac qui sera abandonnée par Canepa tandis que le San Marinais s'est aussi rapproché de Lucio Cecchinello pour piquer l'actuel guidon de notre Randy De Puniet.


Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ca bouge ca bouge... Vivement l'année prochaine pour voir si ces jeunes pilotes pourront rivaliser avec les tenors de la categorie. Et que Lorenzo quitte Yamaha pour aller cher Honda ou Ducati, on verra si il est capable de mettre au point une moto et cela permettra de voir de beaux duels avec Valentino... Malgre tout, je persiste a croire que Valé-Yamaha reste la meilleure association du plateau, et j'espere qu'on en aura la preuve dès ce week end a Brno ! Forza Vaaalé http://www.valentinorossi.fr

Par Anonyme

Et Aoyama ? Il est le leader de la 250, et pourtant, nous n'avons toujours aucune nouvelle à son sujet. Ne me dites pas qu'un pilote aussi talentueux va rester sans guidon ?

Par Anonyme

bah actuellement si tu est espagnol tu a toute les chances d'avoir un guidon en motogp,quand on voit ce que réalise aoyama avec une honda qui n'est pas au niveau des aprilia(meme si l'écart n'est pas si important que cela) on se dit qu'il mérite tout autant que bautista sa place en motogp

Par Anonyme

Le jour où la France, qui prétend être une grande nation, aura une politique sportive plus ambitieuse, peut-être qu'il y aura plus de pilotes français en GP.  De toute façon, bientôt il n'y aura plus de pilotes du tout, à force de planter des radars et d'imposer des limitations partout....

Par Anonyme

Jvois pas le rapport avec les radars :bah:

Par Anonyme

bautista viens de faire une tres grosse erreurs en signant cher suzuki quand on voit les resultats de cette année ils sont nulle part il n'a pas choisi la moto adequate meme si elle seras d 'usine on voit que les honda et yamaha  privée son tbien plus performante bonne chance a lui!!!! quand a barbera il n'a jamais rien demontré en 250 il est rapide mais c'est pas un top.alors en plus sur une ducati pour commencer en moto gp et ben il va vite dechanté.heuresement pour lui qu'il est espagnol ca lui sauve un guidon.enfin on verras l'année prochaine.

Par Anonyme

Le rapport avec les radars?  Il suffit d'observer le comportement des gens sur la route pour s'apercevoir qu'ils ne savent pas conduire : non-respect des distances de sécurité, mauvaises trajectoires,  mauvaise appréciation des distances, etc.  Il n'y a plus aucune culture de la vitesse, les gens sont tout le temps distraits (portable, GPS, ...).  Partout il y a des radars, des rétrécissements, des casse-vitesse, etc.  Doubler devient un exploit, un acte irresponsable et anti-social.  BREF, les gens n'ont plus l'habitude de rouler vite.  Pour moi, la moto est synonyme de liberté, et paradoxalement je ne croise plus que des troupeaux qui roulent à 40, avec des gilets fluo, des ouvreurs, des capitaines de route, des serre-file.  Je suis un vieux con de 44 ans qui radote, heureusement j'ai connu l'époque où c'était moins répressif et moins moralisateur, quand je vois où on va, je n'ai plus aucun plaisir à prendre le volant!

Par Anonyme

l'Espagne a une vrai politique sportive pour les disciplines moto, du coup derrière les sponsors suivent et se bousculent...pour passer en motogp il vaut mieux être Espagnol et moyen pilote que d'être ultra talentueux et Portugais ou Roumain etc...c'est valable aussi pour Talmacsi et comme le dit RedBULL, même si AOYAMA en démontre bien plus mais les japonais n'ont pas pour priorité de placer des pilotes....du talent il en faut mais il faut surtout être né dans le bon pays pour la discipline Moto.

Par Anonyme

Mieux vaut être riche, en bonne santé et libre que pauvre, malade et en prison.

Par Anonyme

barbera n'a pas le niveau , le plateau s'affaiblit d'année en année , quand a aoyama c'est pareil pas le niveau pour aller en gp il ferait comme takahashi ou tamada ...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire