Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - République Tchèque: Michelin et Bridgestone adopteront des démarches différentes face au même problème

Dans Moto / Sport

Moto GP - République Tchèque: Michelin et Bridgestone adopteront des démarches différentes face au même problème

L'un des éléments clés de ce week end de rentrée du Moto GP en République Tchèque sera le nouveau revêtement appliqué sur le tracé de Brno cette année. De quoi bousculer la routine chez les manufacturiers et notamment du côté de Bridgestone qui a triomphé ces deux dernières années sur la précédente surface. Cependant, les deux marchands de boudins ne se heurteront pas à une totale inconnue puisque le règlement leur a permis de tourner en essais pour recueillir les données nécessaires à leur étude pour confectionner le produit le mieux adapter à cette nouvelle donne.


Et à l'écoute des deux responsables des enseignes concernées, force est de constater que si l'évaluation du problème qui a découlé de ces tests a été identique, les solutions choisies pour le résoudre ont été différentes. Ainsi, aux propos de Jean Philippe Weber qui déclare pour Michelin que «les essais ont révélé que le circuit était très agressif avec le pneu avant et moins avec l'arrière, ce qui indique que l'asphalte n'est pas particulièrement abrasif mais que la combinaison du tracé et du nouveau bitume produit de fortes contraintes sur l'avant » résonnent comme un écho ceux de Tohru Ubukata, responsable du développement des pneus de compétition chez Bridgestone, qui constate que « le nouveau revêtement semble moins abrasif qu'auparavant. »


Moto GP - République Tchèque: Michelin et Bridgestone adopteront des démarches différentes face au même problème


Même constat donc, mais à partir de là tout diverge. Ce week end, Michelin capitalisera sur ses fondamentaux, alors que Bridgestone jouera l'audace. Le représentant du Bibendum affirme ainsi que « nous allons revenir aux types de constructions déjà utilisées au Qatar et à Catalunya. Ces constructions permettent une plage d'utilisation bien plus étendue que celles de Laguna Seca. Nous utiliserons donc le type de construction qui nous a déjà souri cette année, avec des gommes avant et arrière adaptées au tracé de Brno. »


Mais côté Japonais on annonce : « Nous avons dû modifier notre approche pour ce week-end. Même si nous étions performants ces dernières saisons, nous avons dû produire de nouvelles gommes pour cette année, afin de nous adapter à la nouvelle surface. » Entre la sagesse et l'audace qui aura fait le meilleur choix ? Réponse dimanche soir.


Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bridgestone a souvent le nez plus fin que Michelin, surtout  quand il s'agit de prendre des risques...

Par Anonyme

Petit Hs .... pourquoi aucun article sur votre site pour annoncer que demain a lieu la plus grosse concentration moto de France à PORCARO ???

Par Anonyme

Les 2 disent que c moins abrasif seulement Michelin utilisera des pneus dejas testé alors que Bridgestone ammenera des pneus tout neufs

Par Anonyme

Michelin : revêtement plus abrasif        Bridgestone : revêtement moins abrasif.         Il y a forcément un des deux manufacturier qui se met le doigt dans l'oeil.     Ils ont fait des tests au même moment dans les mêmes conditions............. pas étonnant comme résulat ?  Qui a tout bon qui a tout mauvais ? On le saura dimanche, sauf si la pluie vient brouiller les cartes .....

Par Anonyme

ils prennent les gens pour des cons , comme s'ils allaient nous donner leurs résultats de leurs recherches à nous et leurs concurants tout ça c'est encore du " bla bla " ....... 

Par Anonyme

au vu des premiers essais, michelin s'est pris une claque... ce sont eux qui ont surement fait l'erreur

Par Anonyme

Michelin s'est pris les pieds dans le tapis. Après la grosse claque sous la pluie à Sachsenring, la boulette des USA, voilà la catastrophe de Brno. Michelin est tombé bien bas.. Mauvais partout, ultra dominé par Bridgestone, c'est la fin du Bibendum. Quelles raisons aurait Lorenzo de rester en Michelin? Quelles raisons pour HRC quand on voit les Gresini ? Fort à parier que la règle du  mono manufacturier va repointer son nez..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire