Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Retrait de Kawasaki: Kawasaki Racing Team 2002 - 2008

Dans Moto / Sport

Moto GP - Retrait de Kawasaki: Kawasaki Racing Team 2002 - 2008

Au début du mois, les pontes de Kawasaki avaient clairement signifié à Ichiro Yoda, boss des Ninja en Moto GP, que le temps n'était plus à participer. En 2009, la ZX-RR devait gagner ou disparaître. Ce soir, force est de constater que le compte à rebours n'a pas eu besoin de commencer. La crise, entre-temps, s'est abattue tel un fléau, sonnant la retraite avant la débâcle.


Kawasaki est arrivé parmi l'élite en fin de saison 2002 tandis que les verts se sont abonnés à la saison des Grands Prix à partir de 2003. Une arrivée conjointe avec Ducati. Ce n'est rien de dire que les deux marques n'ont pas connu le même destin. L'une, rouge de plaisir, peut être fière de ses victoires et de son titre avec l'ambition de ne pas s'arrêter en si bon chemin, tandis que l'autre a tourné au vert-de-gris. Toujours à la traîne de ses collègues, Kawasaki est la seule marque du plateau à n'avoir jamais gagné. Et il en sera donc définitivement ainsi.


Moto GP - Retrait de Kawasaki: Kawasaki Racing Team 2002 - 2008


Un triste bilan pour un blason il n'y a pas si longtemps pourtant réputé pour son caractère sportif. Mais il faut croire que l'époque contemporaine est cruelle pour les tenants de la maison d'Akashi. Échec en Moto GP, échec en mondial Superbike, échec en Supersport, et de maigres accessits en Endurance. Un bilan indéfendable dans une conjoncture plus que morose.


Shinya Nakano, Olivier Jacque, Hofmann, Randy De Puniet, Anthony West, John Hopkins et, pour quelques semaines à peine, Marco Melandri, auront été les chevaliers ardents réguliers d'une ZX-RR qui se retire tête basse, en laissant une discipline plus que jamais en proie au doute.


Date de création : 2002


Directeur :Ichiro Yoda


Directeur technique : Naoya Kaneko


Responsable moteur :Eddie Henry


2008 : 9ème du Championnat du Monde MotoGP


2007 : 7ème du Championnat du Monde MotoGP


2006 : 7ème du Championnat du Monde MotoGP


2005 : 6ème du Championnat du Monde MotoGP


2004 : 7ème du Championnat du Monde MotoGP


2003 : 12ème du Championnat du Monde MotoGP


2002 : 13ème du Championnat du Monde MotoGP


Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

le probleme de kawa,c'est qu'ils ne savent pas s'entourer des bons et quand il en ont ils savent pas les garder. Sa part vraiment en couille Kawasaki. Concernant le SBK ,supersport et l'endurance ,il faudrait que les japonais du japon controlent un peu mieux les japonais qui sont en europe car avec le pognon de la mère japonaise il y a un gaspillage monumental et il y a beaucoup trop d'incompétants chez Kawasaki Motor Europe, c'est bien eux qui font les mauvais résultats.

Par Anonyme

nan pas possible il n'y auras plus que 4 marques pas cool sa

Par Anonyme

Leur bilan n'est pas si mauvais dans les comparatifs de motorevue : kawa est 1er en hypersport et 4 ème en supsersport...devant honda yam et ducat qui pourtant raflent les mises en compétition....est à ce dire que ces marques ne savent pas transposer leurs avancées techniques issue de la compétition à leur modèle de série? moi j'y crois pas mais je regrette le départ de kawa qui est une marque que j'adore par sa production mais force est de reconnaitre que question performance, n'en déplaise au monde journalistique, ils sont à la rue en compétition...

Par Anonyme

et vous oubliez également Hoffmann, et Mc Coy je crois !? sans oubliez tous les wild cards qui nous aurons donné bien du plaisir !  c'est bien dommage !  mais la crise n'a pas fini de faire des victimes !  on pourra toujours remercier ces p------ de financiers d'avoir mis notre système en ruine !  aujourd'hui c'est notre passion qui est sacrifiée ....

Par Anonyme

c'est vraiment une mauvaise nouvelle :pfff:

Par Anonyme

vraiment dommage pour le tem kawasaki :non: mais je trouve que c'est devenu une bonne excuse de métre en avant la crise financiére:coolfuck: mois je crois surtout que les grand bosse on trouver une nouvelle parade pour sen métre plain les poches:buzz:au dépend des grande compétition:pfff:

Par Anonyme

Cest sur que le motogp ça veut plus dire grand chose, ça n'apporte rien à Kawasaki, et même si il aurait été performant et champion du monde, Ezpeleta aurait fait comme avec Ducati. En 2009 plus de Michelin, plus de kawasaki et peut être en 2010 plus de Ducati, quel est l'intéret d'une course moto ou tout est fait pour favoriser un pilote parcequ'il attire soi disant les foules, qi'ils continuent comme ça.  Ils vont supprimer la 250cc et ensuite quelle connerie ils vont sortir. Ca fait au moins des heureux, le superbike qui lui attire les constructeurs et bien sur les vrais mordus de sport mécanique sur deux roues.

Par Anonyme

Moi qui suis in fan de Kawasaki, je me retrouve orphelin! Bon, être orphelin des dernières places ne me g'ne finalement pas trop. Mais bon, Kawasaki ne sera plus jamais ce quelle à été. Quelle triste fin.

Par Anonyme

pauvre maccio payé chez ducat pour finir dernier ,aujourd'hui payé par kawa pour regardé le moto -gp depuis sa télé.

Par Anonyme

lamentable ! gel gachis et quel manque de combativité

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire