Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Retrait de Kawasaki: Le cauchemar de la Dorna

Dans Moto / Sport

Moto GP - Retrait de Kawasaki: Le cauchemar de la Dorna

C'est le scénario que beaucoup redoutaient. Le Moto GP vient à son tour d'être frappé par la conjoncture économique difficile. Ce choc risque bien d'avoir suffisamment de résonance pour ébranler sérieusement une discipline qui, soudainement, prend des aspects de château de cartes. Carmelo Ezpeleta est ainsi tenu de présenter à la FIM un plateau d'au moins dix huit machines. Sur la corde raide depuis plusieurs saisons, la Dorna pensait avoir franchi un cap en enrôlant un team Onde 2000 avec une Ducati et le vétéran Gibernau. Force est de constater que ce soir, tout est remis en question.


Ezpeleta aura eu beau, en guise de baroud d'honneur, rappeler à Kawasaki qu'ils devront payer des pénalités pour leur forfait en 2009, les verts ont préféré l'amende à la poursuite de l'aventure. C'est du côté des clients de Honda que l'on craignait voir l'édifice se lézarder. Or, c'est un constructeur, soit un mur porteur, qui s'écroule. Le Moto GP ne compte plus à présent que quatre usines dans ses rangs, face à un Superbike qui va en aligner pas moins de sept l'année prochaine. Et la mauvaise série n'est peut être pas finie.


Moto GP - Retrait de Kawasaki: Le cauchemar de la Dorna


Ainsi, des bruits inquiétants arrivent d'une structure Gresini qui se demande si, finalement, elle n'alignera pas qu'une seule moto. Par ailleurs, Paul Denning, pour Suzuki, fait entendre que son prochain budget ne bénéficiera d'aucune augmentation par rapport à celui du dernier exercice, donnant du crédit à la seule rumeur qui insiste sur le départ de Rizla.


La Dorna va donc devoir sérieusement échafauder un plan d'urgence, à défaut d'être en mesure d'élaborer un plan de relance. Il va falloir trouver un refuge à Hopkins, certes, mais aussi et surtout à son sponsor Monster. Il se pourrait bien pour l'occasion que l'on ressorte des cartons l'idée de la troisième GSV-R refusée en son temps à Aspar Martinez. Mais cette fois, il n'est plus question de faire la fine bouche. Le paddock devra se mobiliser, et, qui sait, mettre la main à la poche. L'urgence est en effet d'atteindre cet effectif de 18, soit ironiquement le numéro que l'on appelle lorsqu'il y a le feu. Et c'est le cas !


Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bah au pire je suis libre pour la saison 2009

Par Anonyme

Plusieurs sites indiquent en effet tenir de source certaine l'arrêt du programme MotoGP de Kawasaki, un site italien affirmant même avoir eu confirmation de cette info par Marco Melandri, qui aurait reçu une lettre de Kawasaki lui indiquant qu'il serait à pieds en 2009. Mais de son côté, interrogé par un site US, John Hopkins a affirmé n'avoir reçu aucune nouvelle de cette nature de Kawasaki, et que son manager Bob Moore serait en train d'essayer de tirer les choses au clair... En tout cas l'absence de démenti de Kawasaki me semble un indice suffisant pour conclure à la réalité de ce retrait, dont l'annonce serait pour le mardi 6 janvier. Une bien triste nouvelle pour des GP moribonds, avec des coupes Piaggio en 125 et 250, et un plateau squelettique en MotoGP. Je serais la FIM, j'envisagerais sérieusement de donner le statut de Grands Prix aux championnats de Flammini, et de balancer aux oubliettes la Dorna. Les Superbikes comme catégorie-reine, les supersport à la place des 250, et les Superstock 600 à la place des 125, et tout ira mieux.

Par Anonyme

la Dorna devrait se débrouiller vite avec ses problèmes , c est surtout pour nous que ce sera dommage de ne plus voir les vertes .

Par Anonyme

Une des principales causes de ce départ, est dû à la Honda qui a voulu changer le règlement lorsque'elle ne gagnait plus. Retour aux 1000CC et aux oubliettes les 800CC. Depuis l'arrivée des 800, aucune équipe satellitte n'a gagné une course, moins de baston et course devenue ennuyeuse. Les 1000CC étaient la parfaite combinaison, on parle de la catégorie reine, des prototypes puissants où les meilleurs pilotes peuvent faire la différence avec la poignée de gaz et non grâce à l'électronique trop sophistiquée. On devrait faire une pétition et l'envoyer à Ezpeleta, même les pilotes eux-mêmes préfèraient les mille.  

Par Anonyme

J AI LES BOULES. SI SEULEUMENT TOUT LES ACTEURS DU MOTOGP AVAIS PRIS LES BONNES DECISION A TEMPS MEME LES ECURIES SATELLITES AURAIS LARGEMENT LES MOYENS. QUAND JE PENSE QUE SEULEMENT DES DISQUE FER A LA PLACE DES CARBONES FONT FAIRE UNE ECONOMIE DE 250 000 EUROS POUR LA SAISON JE N OSE PAS PENSER A UN GEL DE L ELECTRONIQUE, A 3 MOTO PAR TEAM AU LIEU DE 4, A DES REGIMES MOTEUR MOIN ELEVER POUR MOINS BOUZILLER DE MOTEUR ET J EN PASSE ET DES MEILLEURES ET CROYER MOI LE SPECTACLE N EN SOUFRIRER D AUCUNE MANIERE........ RESTE A ESPERER QU IL VONT SE BOUGER LE "CUL" PS: PETIT MESSAGE A HOPKINS QUE J ADORE " SI TU T EN SORT AVEC UN GUIDON POUR 2009, SORT TOI LES DOIGTS AU LIEU DE PENSER A TA GAZELLE ET FAIT FROTER TON COUDE" A TCHAO BONSOIR   

Par Anonyme

le 31 12 2008 ,12heure 30 et j'ai deja la geule de bois . merci carmelo pour ta gestion du moto gp (une star au milieu du desert ) et bonne chance pour le gp 2

Par Anonyme

toutes ces techniques modernes bouffent la moto gp electronique et compagnie tuent les pilotes et la course meme demandez a schwantz et compagnie ce qu etait des motos de competition  moi avec un budget je m engage car cette technique me le permettrais ou est l a venir de cette discipline qui comme la formule 1 pense d abors fric et fric et fric  virez moi ces guignols de cette entreprise dorna qui connaisse la moto a travers les dollars la competition d abors avec des moyens normaux et des sponsors qui jouent le jeux  des pilotes motards et des mecanos avec les mains dans l huile pas des informaticiens tout a plat et on recommence a bas les technologies modernes retour au cable d accelerateur  et une paires de couilles pour les pilotes    

Par Anonyme

regardons bien, en F1, il n'y a que des constructeurs Européens,(à pars, comme le cas Kawa quelques constructeurs Japonnais en fond de grille)est ce que cela ne pourrait pas être une porte ouverte (avec les Dollars de DORMA) aux constructeurs Européens tel BMW (Best Motorcycle in the Word) ou MV ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire