Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Retraite de Stoner: Le HRC se lance à la recherche du remplaçant sans exclure Rossi !

Dans Moto / Sport

Moto GP - Retraite de Stoner: Le HRC se lance à la recherche du remplaçant sans exclure Rossi !

Apprendre en une conférence de presse que l'on va perdre un pilote qui vous a apporté pas moins de 19 podiums en 20 courses a de quoi vous secouer et ébranler les plus passibles des état-majors. C'est ce qu'a vécu le HRC dès les présentations d'un Grand Prix de France qui, par le fait, marque l'ouverture au grand jour du marché des transferts. Car à la fin de cette saison, tous les ténors auront à renouveler leur bail, et la mise hors jeu de celui qui était sans doute la pièce maitresse a de quoi bouleverser l'échiquier et affoler les troupes.


Ceci dit, Shuheï Nakamoto, le vice-président du trigramme sportif du blason ailé, avait commencé ses prospectives. Car il avait été mis un peu au courant par l'Australien de ce qui se tramait : « Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour le faire changer d'avis » annonce le Japonais. « Mais en vain. Nous respectons sa décision. Nous avons discuté avec lui mais il nous a affirmé qu'il voulait passer du temps avec sa famille, en Australie. Il voulait faire le moins de tests possibles pendant l'intersaison et nous l'avons rassuré à ce sujet. Nous avons même annulé la plupart des événements promotionnels. » Mais Le double champion du monde est resté inflexible.


Maintenant, il faut penser à la relève. « Nous allons commencer à discuter sérieusement avec Pedrosa, ce que nous n'avons pas commencé à faire » précise Nakamoto san. « A ce stade, tout est envisageable, y compris Valentino Rossi. Nous devons l'envisager et je vais en discuter directement avec le siège de Honda avant d'en parler aux sponsors. » Entendez par là, avant l'investisseur titre hispanique qui voudrait bien en profiter pour faire monter son dernier protégé, Marc Marquez. Mais le règlement interdit l'embauche d'un débutant par une usine. Maintenant, entre Espagnols, puisque c'est Carmelo Ezpeleta qui commande cette partie, on pourrait peut être s'arranger...


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire