Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP: Stefan Bradl se languit déjà de l'Argentine

Dans Moto / Sport

Moto GP: Stefan Bradl se languit déjà de l'Argentine

Malgré un agenda déjà bien chargé (cinq courses en l'espace de sept semaines, trois séances d'essais et son Grand Prix national en Allemagne le week-end prochain), Stefan Bradl, le représentant du LCR Honda MotoGP Team, a pris la direction de l'Argentine mardi dernier afin de prendre connaissance avec le nouveau circuit de Termas de Rio Hondo (situé à 1 100 km au nord-ouest de Buenos Aires) qui accueillera le Moto GP à partir de l'an prochain jusqu'en 2016.


Le jeune Allemand de 23 ans a pu rouler en piste avec d'autres concurrents de la catégorie reine: les Espagnols Alvaro Bautista et Hector Barbera, le britannique Cal Crutchlow alors que deux pilotes de la classe Moto2, Tito Rabat et Nico Terol, étaient également en représentation. Lors de leurs arrivées mardi, ils sont eu le droit à une brillante conférence de presse au NH City & Tower de Buenos Aires où ces ambassadeurs du MotoGP ont reçu un accueil on ne peut plus chaleureux des médias, des officiels mais surtout des fans.


Plus de 150 journalistes étaient effectivement réunis pour l'événement, et les pilotes ont eu le droit à une visite de Termas de Rio Honda avant de se rendre sur le tracé long de 4.8 km pour deux journées d'essais.


Stefan Bradl: “C'était la première fois que je me rendais en Argentine et nous avons reçu un superbe accueil de la population locale. Ils semblent vraiment être captivés par le MotoGP et je suis heureux que les Grands Prix reviennent dans ce pays pour la première fois depuis 1999. Avec Alvaro et Cal nous avons eu l'occasion de visiter un peu Termas et de découvrir une culture différente dans un cadre agréable. Avant de faire mes bagages, j'avais regardé sur Internet la configuration du circuit qui paraissait alors très rapide. Et ça l'est réellement ! Je pense que cela convient parfaitement aux exigences des machines de Moto GP, mais le gros point d'interrogation demeure les pneumatiques car les premières indications montrent que l'asphalte ici est extrêmement abrasif."


"J'étais bien entendu ravi d'avoir signé le meilleur temps jeudi même si notre principal objectif était d'acquérir des informations exploitables pour le GP de l'an prochain. Les conditions climatiques n'ont malheureusement pas été clémentes vendredi et je n'ai seulement bouclé que neuf tours dans l'après-midi. Il est maintenant grand temps pour moi de me relaxer un peu avant de me rendre au Sachsenring pour mon Grand Prix national.”


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire