Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Superbike: Des chiffres, en vrac

Dans Moto / Sport

Moto GP - Superbike: Des chiffres, en vrac

Combien coûte le Moto GP, comment peut-il se trouver à ce point fragilisé dans un contexte économique morose qui ne semble pas toucher un mondial Superbike à la santé provocante, voilà autant de questions qui se posent à un moment où l'élite va devoir s'interroger sur une philosophie qui l'a faite ressembler à une certaine Formule 1. Un chemin que le Président de la FIM regrettait récemment et qui prend aujourd'hui des allures d'impasse avec le départ du constructeur Kawasaki du paddock.


Pour se faire un semblant d'idée sur cette conjoncture, voici quelques chiffres glanés ça et là auprès de personnes autorisées dans un milieu qui reconnaît, et presque avec soulagement, qu'il est grand temps de mettre fin à la fièvre inflationniste des budgets, en vigueur depuis quelques temps.


Moto GP - Superbike: Des chiffres, en vrac


Puisque l'on parle du blason d'Akashi, de combien était en 2008 son budget pour coiffer le bonnet d'âne des marques engagées en Grand Prix ? 35 millions d'euros la saison, pour une équipe composée de quelques 37 personnes, les deux pilotes compris. Pour le seul box, on compte sept individus en charge de la moto d'un « Hopper » payé trois millions d'euros, et il en était prévu six pour un Marco émargeant à un million. Il faut dire que l'Américain est aussi soutenu par Monster, dont la contribution globale est estimée à sept millions d'euros. On relève enfin deux à trois ingénieurs châssis et un support technique de six autres personnes. Le salaire d'un chef mécanicien en Moto GP peut atteindre les 120.000 euros annuels bruts.


Ceci, c'est pour Kawasaki, dont le train de vie n'a jamais été considéré comme le plus ostentatoire du paddock. En ce qui concerne le mondial Superbike, le portage est différent. Pour gagner, Ducati aligne 7,5 millions d'euros, tandis que le milieu considère que l'on peut envisager un titre à partir de 4,2 millions l'année. Un top team dans la catégorie, c'est aux alentours de la vingtaine de personnes, chaque pilote bénéficiant de cinq individus à son service. Le motoriste, le spécialiste de la suspension et le team manager s'occupent généralement des deux pilotes. Côté salaire, les plus gros sont estimés à 1,5 millions d'euros (Bayliss et Biaggi), tandis qu'un Régis Laconi émargeait chez les verts à 80.000 euros la saison. West, pour information, touchait 600.000 euros lorsqu'il était sur la ZX-RR.


Moto GP - Superbike: Des chiffres, en vrac


Bien sûr, à ces chiffres bruts, il y a une multitude de variables. Notamment celle qu'une Moto GP est un prototype et qu'une Superbike vient de la série. Mais il ressort des avis impliqués dans les paddocks, qu'une équipe de dix sept personnes pour deux motos est tout à fait viable dans une catégorie reine qui devra sans doute faire des efforts pour garder sa couronne.


Mots clés :

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Oui, il est certainement bon d'arrêter cette spirale inflationiste, la crise devrait s'en charger, mais ne nous y trompons pas la catégorie prototype, est forcément la plus chère et le restera quoiqu'il en soit............pourquoi parcequ'il y a une compétition dans la compétition. L'innovation à un coût difficilement réductible sans prendre le risque d'être dépassé.

Par Anonyme

 35 millions d'Euros pour la dernière  des équipes en moto GP. c'est de la folie. Est ce qu'on a besoin d'autant de démesure dans le paddock, si les teams et les différents "managers" et autres profiteurs ne se mettaient pas autant d'argent dans les poches, il y aurait certainement un peu plus de motos au départ. Il grouille un peu trop de monde dans l'entourage des pilotes: préparateur physique, préparateur mental et autre gourou, préparateur de casque, responsable des bottes, chargé des gants, technicien de la boisson énergétique etc... etc.. Il y a beaucoup trop de " pique-assiettes" qui profitent en fait des dollars des sponsors et ne servent à rien d'autre qu'à parader et faire du vent! On risque de voir un peu moins de personnes inutiles et trop payées cette nouvelle saison et ce sera tout bénéfice pour la moto et les GP. 37 personnes par Team et seulement 17 motos sur la grille, cherchez l'erreur !

Par Anonyme

Et le salaire de Lecondé ???  bien moins que  Rossi ??? Bonne et heureuse année pour toi André et continue nous donner d'excellentes information...et que ta direction aligne ton salaire par rapport a ton talent de fouineur, tu portes bien ton nom Lecondé...

Par Anonyme

(André doit avoir une maitresse au Tresor Public !!!) Et le salaire d'André ??? Bien moins que Rossi ??? Bonne et heureuse année pour toi, et que tu nous abreuves d'informations, sportives et croustillantes comme tu sais si bien faire... je suis sur que ton Salaire va être rehaussé pour atteindre des sommets, car chez Paradisiac tu es le plus grand des Fouineurs, tu portes bien ton nom  Lecondé

Par Anonyme

Une vingtaine de personnes pour un top team SBK, 37 pour Kawa en GP, et 7,5 millions dépensés chez Ducati SBK contre 37 millions chez Kawa en GP, ce n'est pas une quinzaine de personnes en plus qui expliquent 30 MILLIONS DE DIFFERENCE, ce n'est pas non plus les 3 millions de Hopkins et les 600000 de West. La conception et le développement des motoGP a un coût astronomique, tout ça pour gratter 2,5 secondes sur la pole à Valencia. Arrivé à ce niveau le poil de cul au chrono coûte trop cher.  Les premiers en Superbike iraient chatouiller les derniers du GP, comme les premiers en Supersport iraient chatouiller les derniers en SBK. Jéjé en RR

Par Anonyme

37 millions chez kawa c'est une somme ! mais je pense que meme avec le double kawa serait sensiblement a la meme place sur la grille ce team manque visiblement de bonnes reactions positive pour faire evoluer ses protos avec depuniet ils avaient reussi a faire a peu pres illusion ....... mais en 2008 c'est un team fantomatique qui roulait en gp. A vouloir resembler a la f1 le moto gp court a sa perte....spectacle nul a part rossi et stoner qui sont capable de se bastonner au coude a coude les autres sont un peu fillette... ceux qui ont essayés en 2008 se sont gravement bléssés car trop maigre et petit surement. pour moi les 1000 sans aucunes aide electronique et un leger bridage a la prise d'air identique pour tous aurait été très bien spectacle  et plaisir de pilotage pour les gros coeur.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire